Aspirine végétale (écorce de saule blanc) versus aspirine synthétique

 Aspirine végétale, un peu d’histoire …

« Aspirine végétale » est ainsi nommé le Saule Blanc de nos jours. Originaire d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord, cet arbre possède dans son écorce un ingrédient miraculeux, l’acide salicylique.

La réputation du Saule Blanc n’est plus à faire. Assyriens et Babyloniens virent déjà dans le Saule Blanc un moyen de lutter contre les Fièvres intermittentes. L’engouement pour cet arbre majestueux , surnommé « Gardien de la Terre » ou encore « Arbre contre la douleur » est lié à ses nombreuses et diverses propriétés. Les Amérindiens faisaient une grande utilisation du Saule Blanc en tant qu’anti-douleur et fébrifuge, tandis qu’au Moyen-Age, son usage était très développé pour réduire les vomissements et traiter les verrues.

Dans un premier temps fut isolé le principe actif majeur de l’écorce de Saule Blanc, la saliciline, transformée en acide salicylique dans l’organisme après son passage par le foie (1). Puis, cette découverte fut très rapidement supplantée par la synthèse de l’acide acétylsalicylique à partir d’une spirée (arbuste de la famille des Rosacées, d’où le nom d’Aspirine). Enfin, la fabrication à l’échelle industrielle de l’acide acétylsalicylique donnera naissance à l’Aspirine bien connu de nos jours.

L’Aspirine fera oublier pendant un long moment le Saule Blanc. Or, le revers de la médaille, c’est que l’Aspirine s’oppose à la coagulation normale du sang et peut présenter des risques d’irritations de la muqueuse gastrique.Ainsi, ses nombreux effets secondaires contribuèrent à la réapparition de l’écorce de Saule Blanc sous sa forme naturelle.

Dotée d’un puissant pouvoir Antalgique et Anti-inflammatoire, l’écorce de Saule Blanc soulage :

  • Les douleurs aigues et chroniques (articulaires, lombaires, musculaire, rhumatismales), les céphalées, les névralgies, les tendinites,les douleurs dentaires.
  • L’aspirine Végétale possède de nombreuses autres propriétés. C’est un excellent fébrifuge (fait tomber la fièvre) qui a démontré son efficacité contre les états grippaux.
  • D’autres utilisations empiriques méritent d’être notées : diminution des sueurs nocturnes et des bouffées de chaleur grâce à une puissante action Antisudorale, activité antiseptique, propriétés antispasmodiques.

Aujourd’hui, ce remède naturel est d’avantage préféré à l’Aspirine de synthèse. Pourquoi ?

Il en possède les bienfaits et les propriétés sont similaires sans les effets indésirables.

  • Il met un peu plus de temps à agir que l’Aspirine (environ 1h30 à 2h) mais il agit plus longtemps dans le corps (pendant plus de 8h) et ne présente aucun des effets secondaires de l’Aspirine.
  • Il n’irrite pas la muqueuse de l’estomac car c’est seulement après le passage de l’estomac qu’il est transformé en Aspirine végétal. La Nature est bien faite !

Dans une des dernières étude clinique récente, sur 50 patients traités contre la douleur, la moitié a reçu un extrait d’écorce de saule blanc, l’autre moitié a reçu l’Aspirine. L’agrégation plaquettaire (l’étape qui précède le phénomène de coagulation) a été étudiée dans les deux groupes à l’aide d’un agrégomètre. Après 28 jours de traitement, le résultat démontre que l’inhibition de l’agrégation plaquettaire, donc de la coagulation est significativement moindre avec une consommation quotidienne d’écorce de Saule Blanc par rapport à l’Aspirine (2).

Il peut être très intéressant d’associer l’écorce de saule blanc à d’autres plantes aux effets complémentaires pour obtenir une action plus spécifique.

Par exemple, White Willow Bark (écorce de saule blanc) avec Devil’s Claw (Harpagophytum) ou avec Black Currant (Cassis) pour les douleurs articulaires, avec le Cordyceps pour les défenses immunitaires, avec le Guarana contre la fatigue, avec Urica contre la goutte…

Cyrielle, Votre Docteur en Pharmacie chez NutriLife

Références : (1)Vlachojannis J, Magora F, Chrubasik S. Willow species and aspirin:different mecanism of actions. Phytother Res PTR. Juill 2011;25(7):1102-4. (2)Krivoy N, Pavlotzky E, Chrubasik S, Eisenberg E, Brook G. Effect of Salicis Cortex Extract on Human Platelet Aggregation. Planta Med. 2001;67(3):209-12.

 
Probiotic Life
Aspirine végétale – écorce de saule blanc
Detail
Aspirine végétale (écorce de saule blanc) versus aspirine synthétique
2.7 (53.55%) 31 votes

Ecrit par

2 commentaires to “Aspirine végétale (écorce de saule blanc) versus aspirine synthétique”

  1. Philippe raguetp dit :

    On peut toujours essayer: douleurs d’arthrose.

    • Irina dit :

      L’extrait d’écorce de saule blanc est aussi efficace que des médicaments anti-inflammatoires (AINS) pour réduire les douleurs de l’arthrose du genou et de la hanche.

Laisser un commentaire

Message