Avez-vous assez de bile ?

Sensations de trop plein après le repas, douleurs dans le centre de l’abdomen, ballonnements, nausées, gaz, selles pâteuses, luisantes et flottantes…  Ces symptômes indiquent un manque de bile secrétée par le foie. Qu’est-ce que la bile ? Quelles sont ses fonctions principales ? Que se passe-t-il si la bile ne s’évacue plus correctement ? Et comment vit-on sans vésicule biliaire ? Explications.

Que c’est que l’insuffisance biliaire ?

L’insuffisance biliaire est une maladie fréquente liée à la diminution de production de la bile par le foie. Elle touche approximativement 2 à 3 fois plus de femmes que d’hommes.

Qu’est ce que la bile ?

La bile est un liquide amer produit par le foie à raison de 500 à 1000 ml par jour. Elle est stockée dans la vésicule biliaire, petite pochette en forme de poire.

Quelles sont les fonctions principales de la bile ?

La bile est un agent récurent primordial pour émulsifier (casser en petits morceaux) les graisses issues de l’alimentation. Elle est indispensable à l’assimilation intestinale des lipides, des pigments protecteurs (lutéine, bêta-carotène, curcumine, lycopène) et des vitamines A, D, E et K.

La bile est la principale voie d’élimination du cholestérol, de la bilirubine, des médicaments, des polluants et d’autres déchets qui encrassent, intoxiquent et endommagent les cellules du foie.

La bile est un laxatif naturel essentiel à la digestion saine. Elle est nécessaire au mouvement rythmique de l’intestin et à l’hydratation adéquate des selles.

Que se passe-t-il si la bile ne s’évacue plus correctement ?

Lorsque le foie fonctionne mal et ne produit pas assez de bile, la digestion des graisses est compromise. Les selles contiennent trop de matières grasses non digérées, ce qui explique leur propension à flotter. Les toxines provenant de sang ne sont plus évacuées. Elles stagnent dans le foie, provoquant une liste interminable de maladies. Le taux de cholestérol monte, le transit intestinal, lui, ralentit.

Qu’est ce que la « crise de foie » ?

Après un repas trop copieux, trop riche en graisses et bien arrosé, la bile doit être secrétée en quantité plus importante. La vésicule biliaire est donc soumise à un effort excessif pour libérer la bile si urgente pour la digestion d’un surplus graisseux. Elle se contracte brutalement, provoquant de vives douleurs abdominales. Lorsqu’à un moment donné les réserves de bile s’épuisent, la digestion se ralentit et la nourriture s’entasse dans l’intestin. S’en suivent des sensations de trop-plein, des flatulences et des nausées communément appelés «crise de foie».

Comment les calculs biliaires se forment-ils ?

Lorsque la vésicule biliaire n’arrive plus à se contracter convenablement, la bile devient stagnante, elle s’épaissit, puis se cristallise. Les cristaux  s’agglomèrent pour former de petits cailloux. Au fil du temps, ces cailloux augmentent de volume et obstruent le canal qui relie le foie à l’intestin. La vésicule biliaire se met à gonfler, ce qui peut provoquer de violentes douleurs appelées « coliques biliaires ». La solution se trouve souvent dans l’ablation de la vésicule biliaire.

Comment vit-on sans vésicule biliaire ?

Après l’ablation de la vésicule biliaire, la bile s’écoule continuellement dans l’intestin grêle au lieu de s’accumuler dans la vésicule en attendant l’heure du repas. C’est la raison pour laquelle l’organisme peine à digérer les graisses. Ceci se traduit par des ballonnements douloureux, des selles pâteuses et des sensations d’inconfort dans le centre de l’abdomen après le repas.

Quel est le meilleur ami de la bile ?

Que ce soit pour surmonter quelques désagréments digestifs passagers ou pour assurer le maintien à long terme d’un bon fonctionnement du foie, faites confiance à la racine de pissenlit. La racine de pissenlit favorise la production de la bile (effet cholérétique), tout en stimulant sont écoulement vers l’intestin (effet cholagogue). Elle est particulièrement recommandée pour toute personne ballonnée, sujette à la digestion capricieuse et à la constipation tenace.

Quels sont les autres bienfaits de la racine de pissenlit ?

La racine de pissenlit protège les cellules du foie et améliore leur fonctionnement. Elle soutient les fonctions de l’estomac, en stimulant l’appétit. Enfin, la racine de pissenlit est un prebiotique : elle favorise la croissance de bonnes bactéries dans l’intestin.

>> Les nutriments liés à cet article :

Dandelion Root (racines de pissenlit)
Dandelion Root (racines de pissenlit) pour le foie et la digestion ! Favorise la production et l’évacuation de la bile. Stimule et améliore la digestion des graisses
Dandelion Root (racines de pissenlit)
Avez-vous assez de bile ?
Notez cet article

Ecrit par

3 commentaires to “Avez-vous assez de bile ?”

  1. rishi dit :

    merci Adeline pour cet article clair sur la bile. et la formation de calcul qui jusqu’a ce jour etait un mystere pour moi.

  2. adda dit :

    bonjour pourriez vous m’indiquer un naturopathe pour approfondir le sujet

Laisser un commentaire

Message