Comment soigner la prostatite chronique ?

La prostatite est une inflammation de la prostate qui touche 1 homme sur 10. Elle peut être aiguë ou chronique. Douleurs dans le bas-ventre, difficultés pour uriner ou pour obtenir une érection, brûlures lors de la miction : voici les symptômes les plus fréquents de cette maladie. Le traitement d’une prostatite aiguë repose sur la prise d’un antibiotique spécifique choisi en fonction du germe responsable de la maladie. Dans le cas d’une prostatite chronique, surtout si aucun germe n’est détecté, l’antibiothérapie reste impuissante. Dans ce contexte, la carte des compléments alimentaires est un atout à jouer.

Le zinc réduit les symptômes de la prostatite chronique d’origine bactérienne

Les hommes souffrant de prostatite chronique d’origine bactérienne ont les niveaux exceptionnellement bas de zinc dans le liquide prostatique (1). Or, une faible concentration de cet oligo-élément à fort pouvoir antiseptique favorise la prolifération microbienne. Un apport supplémentaire en zinc est donc utile en cas de prostatite chronique d’origine bactérienne (2). D’autre part, en augmentant le volume du liquide séminal et la motilité des spermatozoïdes, le zinc soutient la fertilité masculine. Il améliore les chances d’une fécondation réussite des hommes atteints d’une prostatite chronique d’origine bactérienne. Son apport est également d’extrême importance pour freiner le grossissement de la prostate et, le cas échéant, pour réduire le volume de la glande prostatique. Le zinc se trouve dans les huitres, le jaune d’œuf, les céréales complètes, les légumes secs et les graines de courge.

La quercétine améliore la qualité de vie des hommes souffrant de prostatite chronique non-bactérienne, appelée également « syndrome douloureux pelvien »

Les résultats d’un essai clinique en double aveugle et contre placebo mené auprès de 30 hommes souffrant de syndrome douloureux pelvien montrent que la prise de quercétine, à raison de 500 mg deux fois par jour pendant 30 jours, s’avère efficace dans le traitement de la maladie. Plus de 67 % des patients notent une nette diminution des douleurs dans le bas-ventre, autour de la base du pénis et de l’anus, alors que la prise du placebo n’a aucun résultat (3). La quercétine est un pigment naturel qui colore les fruits, les légumes, les pétales des fleurs et les écorces des arbres. On la trouve dans les câpres, les oignons, les pommes, les baies, le sarrasin et le vin rouge. La quercétine un antispasmodique naturel particulièrement efficace en cas de contraction des muscles du plancher pelvien, muscles indispensables à la miction (4). Une tension accrue au niveau de ces muscles constitue un obstacle au libre écoulement de l’urine. Elle est entre autres responsable des douleurs tenaces qui accompagnent la prostatite chronique non bactérienne.

Références :

1. Cui D, et al. The effect of chronic prostatitis on zinc concentration of prostatic fluid and seminal plasma: a systematic review and meta-analysis. Curr Med Res Opin. 2015;31(9):1763-9.

2. Goodarzi D, et al. The efficacy of zinc for treatment of chronic prostatitis. Acta Med Indones. 2013 Oct; 45(4):259-64.

3. Shoskes DA, et al. Quercetin in men with category III chronic prostatitis: a preliminary prospective, double-blind, placebo-controlled trial. Urology. 1999 Dec; 54(6):960-3.

4. Shoskes DA, et al. Quercetin for chronic prostatitis/chronic pelvic pain syndrome. Urol Clin North Am. 2011 Aug;38(3):279-84.

quercetin zinc
Quercetin

Soulage les symptômes de la prostatite chronique

Zinc

réduit les symptômes de la prostatite chronique d’origine bactérienne

details details
Comment soigner la prostatite chronique ?
Notez cet article

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.