Ecoutez vos genoux !

Pratique de sport de manière intense, surpoids, travail en position accroupie, défaut des axes ou infection ? Si vos genoux vous font souffrir, demandez-vous d’abord quelle en est la cause ! Car bien souvent, il arrive que les douleurs aux genoux, appelées en langage médical « gonalgies », aient une origine insoupçonnée. En mettant le doigt sur celle-ci, vous vous épargnerez des traitements inutiles voire inappropriés.

L’arthrose du genou ou gonarthrose se caractérise par l’usure progressive du cartilage qui recouvre les extrémités osseuses de l’articulation. Lorsque le cartilage a complètement disparu, le fémur et le tibia se frottent à sec, l’un contre l’autre, d’où des douleurs handicapantes à la marche, à la descente des escaliers ou en position agenouillée.

La bursite du genou est une inflammation de la bourse prépatellaire, petite poche remplie de liquide qui permet de réduire les frottements entre les os, les tendons et les muscles à l’intérieur du genou. Lorsque cette poche s’enflamme, une boule de quelques centimètres de diamètre apparaît en avant du genou. La bursite du genou est généralement causée par une position à genoux prolongée, des microtraumatismes à répétition ou des chocs mécaniques.

L’arthrite septique du genou est une inflammation due à la présence dans la synovie d’un germe pathogène (streptocoques, staphylocoques, borrelia). Elle est toujours accompagnée d’une forte fièvre et de vives douleurs, même au repos.

L’arthrite aseptique microcristalline du genou est due à l’accumulation à l’intérieur de la cavité articulaire de minuscules cristaux d’acide urique en forme d’aguilles. Elle est essentiellement due à la mauvaise alimentation et à l’excès d’alcool. Les lésions des ménisques sont les conséquences d’une activité sportive très intense ou d’un travail fort exigeant sur le plan physique. L’entorse du genou, quant à lui, survient lorsque le ligament du genou est distendu suite à un mouvement de torsion forcé. Un mauvais saut peut en être la cause, de même qu’une chute en ski, ou encore, un coup de pied un peu trop vigoureux sur un ballon de foot.

Quelles sont les solutions naturelles pour soulager les genoux douloureux ? La griffe du diable est une alternative naturelle aux anti-inflammatoires non-stéroïdiens, médicaments classiques fréquemment prescrits en cas de gonalgies. Ses principes actifs (harpagosides) soulagent les gonalgies d’origine rhumatismale (arthrose, arthrite) et celles d’origine traumatique (entorses, lésions des ménisques). Les douleurs régressent de 25 à 45 % au bout de 12 semaines du traitement (1). L’extrait standardisé de boswellia (5-Loxin) diminue la douleur, tout en améliorant la fonctionnalité du genou (flexion/extension, rotation). Ses molécules bioactives (acides boswelliques) freinent à la fois la production surabondante des substances pro-inflammatoires et la destruction enzymatique des tissus cartilagineux (2). L’extrait breveté de crête de coq (Hyal-Joint ™) améliore la qualité du liquide nourricier du cartilage, permettant ainsi le coulissage parfait de l’articulation. Son apport réduit la raideur articulaire et améliore sensiblement la mobilité du genou (3). La membrane naturelle de coquille d’œuf (NEM) surpasse tout autre supplément alimentaire par la rapidité et l’efficacité de son action. Dès le septième jour de la prise, la réduction de la douleur est de l’ordre de 27,8 %. En 30 jours, seulement, la douleur diminue de 72,5 % et la flexibilité du genou, quant à elle, accroît de 43,7 % (5). C’est un fait cliniquement démontré : la prise de NEM ramène le genou arthrosique à sa fonctionnalité maximale !

Références: 1. Wegener T et al., Treatment of patients with arthrosis of hip or knee with an aqueous extract of devil’s claw (Harpagophytum procumbens DC.). Phytother Res. 2003 Dec; 17(10):1165-72. 2. Sengupta K et al., A double blind, randomized, placebo controlled study of the efficacy and safety of 5-Loxin for treatment of osteoarthritis of the knee. Arthritis Res Ther. 2008; 10(4): R85. 3. Kalman DS et al., Effect of a natural extract of chicken combs with a high content of hyaluronic acid (Hyal-Joint) on pain relief and quality of life in subjects with knee osteoarthritis: a pilot randomized double-blind placebo-controlled trial. Nutr J. 2008 Jan 21; 7:3. 4. Ruff KJ, et al., Eggshell membrane in the treatment of pain and stiffness from osteoarthritis of the knee: a randomized, multicenter, double-blind, placebo-controlled clinical study. Clin Rheumatol. 2009 Aug; 28(8):907-14.

>> Les nutriments liés à cet article :

JOINThealth Griffe du Diable (Devil's Claw) Bio-Active Hyaluronic Acid Complex
JOINT Control®  Un complément alimentaire pour la santé des articulations Harpagophytum – Griffe du Diable Des articulations sans douleur Bio-Active Hyaluronic Acid Complex  Soutient la santé du cartilage
JOINThealth Original Griffe du Diable (Devil's Claw) Bio-Active Hyaluronic Acid Complex
Ecoutez vos genoux !
Notez cet article

Ecrit par

7 commentaires to “Ecoutez vos genoux !”

  1. MEULIN dit :

    Bonjour,
    je suis sous anti coagulant(Préviscan).vos traitement arthrose du genou sont-ils compatibles avec le mien?

  2. b'youcef dit :

    bjour,

    j’ai des douleurs aux genoux apres un footing,y’at-il un remede à çà? merci

    • Irina dit :

      Bonjour,
      Il est difficile, voire impossible de faire un diagnostic à distance. C’est la raison pour laquelle il est important de consulter un médecin. En cas de syndrome « de l’essuie-glace » (syndrome de la bandelette de Maissiat), des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) sont habituellement prescrits. La griffe du diable est l’anti-inflammatoire naturel le plus puissant ayant une action similaire aux AINS. Son apport diminue la douleur (chronique et aiguë) aux genoux.

  3. Merci pour cet article très informatif et bien détaillé.
    Biens d’entre nous disent souvent que les problèmes de genoux sont liés à l’âge. Pourtant, c’est faux! Tout le monde devrait faire attention!!
    Mon conseil, c’est avant tout de faire ne pas consommer des aliments riches en graisse, ni beaucoup de plat huileux. C’est une des premières causes de ces problèmes-là.

    • Irina dit :

      Tout à fait! Mais toutes les graisses ne se valent pas ! Une alimentation équilibrée, riche en anti-oxydants et en acides gras essentiels oméga-3, par exemple, permet d’apaiser l’inflammation articulaire et donc de réduire les douleurs.

  4. Gisele Perrin dit :

    J’ai eu mal aux genoux pendant des années, jusqu’à ce qu’un rhumatologue se rende compte sur des radios que mes rotules étaient décalées (défaut de parallélisme m’a-t-il dit avec humour). Ceci était dû aux muscles des cuisses inégalement musclés. Traitement : 20 séances de Kiné et des exercices simples à continuer seule, les douleurs ont disparu et 20 ans plus tard cela va toujours très bien.

Laisser un commentaire

Message