Feux au ventre ?… Éteignez cette incendie !

Pendant des années on a associé les brûlures d’estomac au stress, à l’alcool, aux repas épicés et rapides ainsi qu’aux boissons trop acidulées… Est-ce vrai ?

Les brûlures d’estomac peuvent s’étendre de la poitrine à la gorge et surviennent souvent après les repas ou au moment du coucher, si on s’allonge peu après avoir mangé. Elles se produisent autant chez les enfants que chez les adultes, mais leur fréquence augmente considérablement avec l’âge. Près de la moitié des femmes enceintes s’en plaignent pendant la seconde partie de leur grossesse et les personnes obèses ou anxieuses sont plus susceptibles d’en souffrir. Lorsque les brûlures d’estomac sont fréquentes (de trois à quatre fois par semaine ou plus) ou quand elles sont accompagnées d’autres symptômes (crampes, nausées, vomissements), on peut soupçonner une affection plus sérieuse, le reflux gastro-oesophagien. Le reflux gastro-oesophagien se caractérise par des régurgitations du suc gastrique lorsque le contenu de l’estomac reflue dans l’œsophage et remonte jusqu’à la bouche. Très fragile, la paroi irritée de l’œsophage s’enflamme. Ceci provoque souvent des douleurs à la poitrine, des difficultés à déglutir, une voie matinale enrouée, une toux sèche et une mauvaise haleine persistante.

Quelles sont des causes des brûlures d’estomac et pourquoi certaines personnes en souffrent-elles et d’autres non ?

Un mauvais fonctionnement de l’anneau musculaire qui rejoint l’estomac à l’œsophage et une acidité accrue du suc gastrique sont des acteurs principaux qui provoquent cette « incendie ». Une bactérie (Helicobacter pylori) pourrait également être à l’origine des remontées brûlantes. Nombreux sont ceux qui hébergent ce parasite indésirable durant toute une vie, car plus de 90% de la population mondiale en est atteinte. Envahissant les muqueuses, la Helicobacter pylori « se visse » littéralement dans les parois de l’estomac et de l’intestin provoquant souvent les régurgitations embarrassantes. Remède célèbre, la résine gommeuse de l’arbre au mastic (mastic de Chios) contribue à éradiquer cette bactérie, réduisant significativement les problèmes gastriques. Même à faible dose, le mastic protège les cellules de l’estomac tout en diminuant l’apparition des éructations, des remontés brûlantes et des ballonnements. Véritable miracle de la nature, connu depuis l’Antiquité, les étonnantes propriétés de l’arbre au mastic sont aujourd’hui reconnues scientifiquement.

Les nutriments mentionnés dans cet article :

Acid Comfort : Lutte contre les brûlures d’estomac

Mastica Chios : Soulage les ulcères, détruit les bactéries pathogènes.

Feux au ventre ?… Éteignez cette incendie !
Notez cet article

Ecrit par

Aucun commentaires.

Laisser un commentaire

Message