Glucosamine et chondroïtine : un bilan positif de leurs effets sur les articulations

Genou qui coince, dos qui pèse, épaule qui lance… : douleurs et raideurs articulaires sont fréquentes chez les actifs, les sportifs et les seniors. En 2016, des scientifiques ont fait le point sur l’apport des sulfates de glucosamine et de chondroïtine sur ces pénibles inconforts : les preuves de leurs bienfaits ont été renouvelées.

Glucosamine et chondroïtine…

La chondroïtine est un constituant essentiel du cartilage et le glucosamine, un acide aminé fabriqué à partir du glucose qui assure le maintien de l’intégrité des articulations. Ces deux substances sont naturellement produites par l’organisme et proposées depuis des décennies en supplémentation pour soulager les manifestations d’arthrose et d’autres affections articulaires. Leur efficacité a quelquefois été mise en doute.

Avec le recul de l’usage et des recherches, qu’en dit aujourd’hui la science ?

Concernant l’arthrose, pour laquelle les sulfates de glucosamine et de chondroïtine sont particulièrement plébiscités, les résultats sont très rassurants. Un article scientifique souligne que le sulfate de chondroïtine a démontré ses bénéfices sur les arthroses des doigts, du genou, des hanches et des lombaires : il réduit notamment les douleurs et les raideurs articulaires associées. De plus, une étude sur 2 ans auprès de personnes souffrant d’arthrose du genou a montré que celles prenant un supplément combinant des sulfates de glucosamine et de chondroïtine perdaient moins de cartilage que les sujets n’en prenant pas. Ces deux substances ont suffisamment fait leur preuve de leur efficacité et de leur sûreté d’emploi pour que la Société Européenne pour les Aspects Cliniques et Economiques de l’Ostéoporose et de l’Arthrose recommande en 2016 aux médecins un traitement à base de sulfates de glucosamine et de chondroïtine comme solution de première ligne pour leurs patients atteints d’arthrose du genou. A noter qu’il y a quelques années, de bons résultats ont également été obtenus par le sulfate de glucosamine sur les symptômes des rhumatismes arthritiques (inflammatoires).

En 2016, des experts ont également analysé 46 études portant sur l’effet de différentes substances d’origine naturelle sur les tendons. Ils ont estimé que l’ensemble des résultats suggérait une réelle action des supplémentations de méthyl-sulfonyl-méthane (métabolite du soufre) et des sulfates de glucosamine et de chondroïtine sur la synthèse de collagène au niveau des ligaments, sur l’inflammation et les gonflements articulaires, mais aussi sur les douleurs et la réparation des tendons lésés. Elles seraient donc aussi utiles pour protéger les tendons et lutter contre les douleurs et pertes de substances tendineuses liées à l’usure ou à la sursollicitation sportive .

Bisglycinate de magnésium
Glucosamine et chondroïtine
Notez cet article

Ecrit par

3 commentaires to “Glucosamine et chondroïtine : un bilan positif de leurs effets sur les articulations”

  1. noriak dit :

    Bonjour,
    d’une part je confirme l’effet bénéfique de ces apports sur les douleurs de genou;
    A 69 ans après un gros épanchement synovial lors d’un Semi marathon, puis la prise de Chondroflex pendant plusieurs mois , je cours à nouveau 30 km par semaine;

    D’autre part j’ai une question : un tel complèment peut il avoir des inconvénients chez une personne qui a une stéatose hépatique et des gammas?

    D’avance merci pour vos réponses

    • Adeline dit :

      Bonjour, merci de de votre demande, mais malheureusement nous ne pouvons pas nous substituer à un avis médical. Je vous invite à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. Cordialement.

  2. noriak dit :

    Bonsoir,
    votre publication n’est donc qu’une publicité…. Décevant…

Laisser un commentaire

Message