Grippe et rhume, savez-vous faire la différence ?

La grippe et le rhume sont des infections d’origine virale. Très contagieuses, elles causent souvent des symptômes similaires tels que : sensation de faiblesse, toux sèche, écoulement nasal, frissons, maux de tête et de gorge. Mais en réalité, il s’agit de deux maladies bien distinctes, que l’on doit gérer d’une façon différente. Voici quelques indices qui vous permettront de faire la distinction entre une vraie grippe et un rhume banal.

La grippe, appelée également « influenza », est une infection provoquée par des virus d’une même famille. Ces virus se modifient régulièrement, provoquant l’apparition de nouvelles souches grippales d’une année à l’autre. Le rhume, lui, est une affection causée par des virus appartenant à six familles bien différentes.

La grippe débute brutalement, sans signes avant coureurs, avec une fièvre supérieure à 38,5°. Elle se caractérise par l’apparition de fortes douleurs musculaires et articulaires, d’une fatigue extrême, de violents maux de tête, d’une toux sèche ainsi que d’une sensation de profond malaise. Le rhume ne s’accompagne que d’une légère augmentation de température du corps. Il s’installe progressivement et donne des symptômes moins intenses tels qu’un écoulement nasal ou des maux de gorge. Très fréquents lors d’un rhume, les éternuements se font plus rares quand il s’agit d’une grippe.

La grippe est plutôt une infection hivernale. La saison grippale s’étend habituellement de novembre à mars. Le rhume, lui, peut surgir à n’importe laquelle période de l’année, atteignant des pics à la rentrée scolaire et au début du printemps. Le rhume peut être également provoqué par l’exposition à l’air frais des climatiseurs en pleine saison estivale.

Le virus de la grippe vit mieux dans les endroits frais et secs. Il peut survivre jusqu’à 2 jours sur des objets contaminés (clavier d’ordinateur, revêtement d’un comptoir, téléphone portable, poignée de porte) et jusqu’à 5 minutes sur les mains ou le visage. Les virus du rhume, quant à eux, sont beaucoup plus fragiles dans l’environnement.

La grippe fait courir des risques sérieux aux enfants, aux personnes âgées et aux malades souffrant de certaines pathologies (sida, diabète, cancer, problèmes cardiaques ou rénaux, notamment), chez qui elle peut provoquer de graves complications, telles qu’une pneumonie et même la mort. Le rhume est généralement banal.
Le moyen le plus efficace de se protéger contre la grippe est la vaccination. Des vaccins sûrs et efficaces existent depuis plus de 60 ans. Ils sont renouvelés chaque année, car le virus de la grippe mute régulièrement.

Il n’existe pas à proprement parler de traitement médicamenteux préventif contre le rhume. Se laver les mains à chaque fois qu’on y pense, ne pas partager les objets personnels d’une personne infectée et rester à une distance de minimum un mètre de cette personne, sont des principaux moyens de prévention.

promos1015

Grippe et rhume, savez-vous faire la différence ?
Notez cet article

4 Comments

  1. Je ne comprends pas votre propos sur la grippe.
    Il est paradoxal de se faire vacciner contre la grippe, puisque vous dites que le virus change chaque année. Un vaccin est donc chaque année inefficace, puisque chaque année, dans le meilleur des cas, efficace pour l’année précédente !

    • Les virus de la grippe sont en perpétuelle mutation : des souches différentes apparaissent chaque année. Un réseau international de bio surveillance collecte des échantillons des virus circulants à travers le monde entier. Sur la base de ces données, les experts peuvent prédire quelle souche de virus de grippe sera répandue au cours de la prochaine saison. Un nouveau vaccin parfaitement adapté pour combattre la souche « de l’année » sera développé. Le vaccin anti-grippal de cette année est donc différent de celui de l’année passée.

        • L’influenzinum 9GH est élaboré à partir de la souche inactivée du virus de la grippe, fortement diluée et donc en quantité à peine mesurable. Pour être efficace, l’influenzinum 9GH doit être pris au début de l’automne, au moins pendant 5 semaines consécutives.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.