L’ostéoporose chez l’homme, comment vivre avec ?

L’ostéoporose peut affecter les personnes de tout genre. L’ostéoporose masculine, qui touche 1 homme sur 5, est une condition souvent invalidante, puisqu’elle peut causer des chutes et augmenter le risque de fractures. Focus sur cette maladie, sa prévention et ses traitements naturels.

L’ostéoporose masculine : symptômes et diagnostic

L’ostéoporose décrit une condition qui entraîne une réduction de la densité osseuse et une fragilité accrue des os, lesquelles augmentent significativement le risque de fractures.

Bien que l’ostéoporose affecte essentiellement les femmes, cette condition peut également se développer chez les hommes à partir du milieu de la trentaine. Ainsi, il est possible de diagnostiquer une ostéoporose chez l’homme jeune, aussi bien que chez les hommes de 50 ans et plus.

L’ostéoporose chez l’homme est souvent considérée comme une maladie silencieuse, puisqu’il n’y a pas de symptômes particuliers dégagés par la perte de la densité des os. Toutefois, des douleurs osseuses peuvent survenir chez certains. En réalité, l’ostéoporose chez l’homme est souvent découverte à la suite d’une fracture inattendue après une chute mineure. De plus, la condition peut seulement être diagnostiquée à l’aide de rayons X.

La prévention de l’ostéoporose chez les hommes

Le risque de développer une ostéoporose peut être diminué par des mesures préventives de mode de vie qui protègent contre la perte osseuse et favorisent une minéralisation osseuse saine.

Messieurs, assurez-vous donc de respecter quotidiennement quelques règles simples pour réduire le risque d’ostéoporose masculine :

  • consommez suffisamment de calcium, entre 1000 et 1200mg par jour. Le calcium est disponible dans l’alimentation (produits laitiers, thym, menthe, amandes, légumineuses…) et dans les compléments alimentaires ;
  • vérifiez vos apports en vitamine D. La vitamine D est synthétisée par l’action de la lumière sur la peau. Il faut donc vous exposer quelques minutes au soleil quotidiennement. La vitamine D est également disponible dans l’alimentation (jaunes d’œufs, poissons d’eau de mer) et en supplémentation ;
  • arrêtez de fumer et réduisez la consommation d’alcool ;
  • faites de l’exercice : la marche renforce les muscles, lesquels permettent de mieux soutenir les os. Le yoga favorise la posture et l’équilibre, réduisant le risque de chutes et de fractures.

Ostéoporose masculine : traitements naturels

L’activité osseuse est particulièrement complexe et de nombreux nutriments entrent en jeu pour favoriser son maintien (1).

Chacun le sait, le calcium est essentiel aux os (2), mais pas seulement. Par exemple, la vitamine D intervient dans l’absorption et la fixation du calcium. Les sources principales de vitamine D sont le soleil et les graisses animales.

Les vitamines K et C sont également indispensables : la vitamine K aide à fixer le calcium dans les os (3), tandis que la vitamine C favorise la formation de collagène, un tissu contribuant à des os sains et robustes.

Le magnésium est également précieux. Ce nutriment intervient dans la minéralisation et la croissance des os. Il est également indispensable pour transporter le calcium jusqu’aux os (4).

Le bore, la prêle des champs, le zinc, le manganèse ou encore le cuivre, jouent également un rôle dans l’activité osseuse.

Vous l’aurez compris, pour avoir de bons os, et donc limiter le risque d’ostéoporose masculine et de fracture, il est primordial d’obtenir des nutriments essentiels à leur santé. Vérifiez qu’ils sont présents dans votre alimentation, sinon tournez-vous vers la supplémentation, comme le Bone Strength, un complément alimentaire contenant tous les nutriments nécessaires au maintien d’une bonne santé osseuse.

Références : (1). Palacios C. The role of nutrients in bone health, from A to Z. Crit Rev Food Sci Nutr. 2006; 46(8):621-8. Review. (2). Yamada S, Inaba M.[Osteoporosis and mineral intake].Clin Calcium. 2004 Dec;14(12):96-9. Review. Japanese. (3). Fusaro M et al, Vitamin K, vertebral fractures, vascular calcifications, and mortality: VItamin K Italian (VIKI) dialysis study. J Bone Miner Res. 2012 Nov;27(11):2271-8 (4). Ishimi Y. [Nutrition and bone health. Magnesium and bone]. Clin Calcium. 2010 May;20(5):762-7. Review. Japanese.

palmier nain et la racine d’ortie
Vitamine D3
Detail
L’ostéoporose chez l’homme, comment vivre avec ?
4 (80%) 1 vote

Ecrit par

Aucun commentaires.

Laisser un commentaire

Message