L-tryptophane : favorise la bonne humeur et limite le grignotage sucré

grignotage sucrés

Déprime, absence de plaisir, troubles du sommeil, perte du sens de l’humour, appétence prononcée pour le sucre… Votre cerveau souffre d’un déficit ou d’une mauvaise utilisation du L-Tryptophane, acide aminé essentiel apporté par l’alimentation quotidienne. La justification scientifique semble solide : un apport en L-Tryptophane fait la preuve d’efficacité pour soigner la dépression et le grignotage sucré, particulièrement chez les personnes stressées et anxieuses, souffrant de troubles digestifs. Qu’est-ce que le L-Tryptophane ? Comment agit-il ?

Qu’est-ce que le L-Tryptophane ?

Le L-Tryptophane est un acide aminé essentiel. Ne pouvant être produit par le corps, il doit être obligatoirement apporté par l’alimentation quotidienne. Le L-Tryptophane se trouve en grande quantité dans les bananes et les noix ainsi que dans les aliments protéinés tels que la volaille ou le blanc d’œuf. Très fragile, il est cependant détruit par les cuissons prolongées ou à feu vif. De plus, certains acides aminés tels que la L-Tyrosine ou la L-Phénylalanine bloquent son passage au cerveau. La nourriture riche en sucre, au contraire, aide le L-Tryptophane à passer la barrière hémato-encéphalique pour générer un message de calme, de satiété et de bien-être émotionnel. C’est notamment la raison pour laquelle les personnes anxieuses et stressées consomment de grandes quantités de glucides rapides (chocolat, bonbons, gâteaux, crèmes glacées).

Tout comme son cousin, le 5-hydroxytryptophane ou 5-HTP, le L-tryptophane sert de précurseur de sérotonine, hormone du bonheur, de la bonne humeur et de la satiété.

Comment les distinguer ?

Une fois absorbé, le L-tryptophane ne se transforme pas en sérotonine au niveau du tube digestif. Il ne provoque pas d’effets indésirables dus à l’arrivée massive de sérotonine dans l’intestin. Alors qu’une partie de 5-HTP ingérée se convertit immédiatement en sérotonine dans le tractus gastro-intestinal. Un excès momentané de sérotonine peut provoquer des diarrhées, nausées et crampes abdominales par l’accélération de la motricité intestinale. Il est également impliqué dans l’apparition des palpitations cardiaques. Contrairement au L-tryptophane, le 5-HTP est déconseillé en cas d’hypertension artérielle, d’ulcère gastrique et de maladies inflammatoires de l’intestin.

Dans l’univers cérébral, la production de sérotonine à partir de L-Tryptophane se trouve sous le contrôle total du cerveau, grâce à l’activité de l’enzyme appelée tryptophane-5-hydroxylase. Cette particularité fait de L-Tryptophane un outil intéressant en cas de carence avérée de l’organisme en sérotonine (dépression légère, insomnie comportementale non chronique, non sévère, grignotage sucré), particulièrement chez les personnes stressées et anxieuses, souffrant de troubles digestifs.

Qu’en est-il du 5-HTP ? La totalité de 5-HTP parvenue au cerveau se transforme en sérotonine. Cette particularité fait de 5-HTP une aide non négligeable en cas de crises de panique, de boulimie et de dépression modérée à sévère, notamment chez les personnes qui ne répondent pas au traitement classique de type ISRS. Le 5-HTP est également fort utile en cas de fibromyalgie, de migraine et de bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées.

L-Tryptophane
Favorise la bonne humeur et limiter le grignotage sucré !

L-tryptophane : favorise la bonne humeur et limite le grignotage sucré
3.7 (73.33%) 3 votes

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.