Le Konjac, un bon aide minceur : l’interview de Béatrice Benavent-Marco, diététicienne nutritionniste

Utilisé par les Japonais depuis plus de 2 siècles, le Konjac est une plante qui peut vous aider à contrôler votre poids. Pourquoi le Konjac a-t-il des propriétés minceur ? Comment en bénéficier ? Les réponses de Béatrice Benavent-Marco, diététicienne nutritionniste...

Pourquoi le Konjac est-il un bon allié minceur ?

Béatrice Benavent-Marco : le Konjac est un bon allié minceur car cette plante contient des fibres hydrophiles, des glucomannanes, qui gonflent de façon très importante au contact de l’eau. Cela apporte du volume dans l’estomac et amène un effet satiétogène. On mange alors moins d’autres aliments qui seront toujours plus caloriques que le Konjac. En effet, ce dernier est faiblement calorique. De plus, le Konjac aide à faire baisser le cholestérol et agit sur la glycémie.

Comment peut-on bénéficier de ses vertus coupe-faim ?

Béatrice Benavent-Marco : On trouve le Konjac sous plusieurs formes. On peut le cuisiner en dés, mais il n’a pas beaucoup de goût. Il faut donc l’accomoder judicieusement pour le parfumer. On peut l’acheter sous forme de nouilles et servir celles-ci en accompagnement de viande blanche ou de poisson. L’occasion de manger des pâtes avec très peu de calories ! On peut aussi le prendre sous forme de poudre et de gélules. Le Konjac est concentré dans ce cas.

Pour ceux qui ne veulent pas le cuisiner, on le trouve en gélules. Comment l’utiliser dans ce cas ? Béatrice Benavent-Marco : Pour que le Konjac en gélules ait un effet coupe-faim et soit efficace, il faut le prendre au moins 15mn, voire 30 mn avant un repas, avec beaucoup d’eau. Un gel se forme alors dans l’estomac et réduit le volume gastrique. On ingère alors moins d’aliments.

Il faut assortir sa consommation d’une cuisine équilibrée pour avoir un réel effet sur le poids… Béatrice Benavent-Marco : Le Konjac est une bonne béquille mais il est indispensable d’observer en parallèle une alimentation équilibrée et adaptée. Chez les « bons mangeurs », il faut changer les comportements alimentaires et les habituer progressivement à se rassasier avec des volumes moins importants pour obtenir une perte de poids durable.

Y-a-t-il des contre-indications à sa consommation ?

Béatrice Benavent-Marco : Si l’on a une occlusion intestinale, il ne faut absolument pas consommer de Konjac. Les personnes diabétiques doivent en parler avec leur médecin avant de consommer du Konjac, les fibres de celui-ci agissant sur la glycémie.

Interview : Apolline Giraudet, journaliste. Nutritionniste : Béatrice Benavent Marco

Konjac
Le Konjac, un coupe-faim naturel
Le Konjac, un bon aide minceur : l’interview de Béatrice Benavent-Marco, diététicienne nutritionniste
Notez cet article

Ecrit par

8 commentaires to “Le Konjac, un bon aide minceur : l’interview de Béatrice Benavent-Marco, diététicienne nutritionniste”

  1. darras dit :

    bonjour ou trouvre tont du konjac svp merci

  2. demarez damien dit :

    Bonsoir. Jai lu votre article sur le konjac, mais ou puis je trouver les GELULES DE KONJAC ??? Merci.

  3. Fièvre Marie Emilie dit :

    Peut on en prendre quelques mois après une intervention Sleeve? SVP merci

  4. Nadia dit :

    Bonjour , pourriez vous me dire si je peux en prendre car je fais de la tension , je prends du OMETEQUE 20 mgr et des syntroide . si oui je serai contente car il me reste 25kgs à perdre .
    Merci nadia

    • Adeline dit :

      Bonjour, vous pouvez tout à fait prendre du Konjac car il n’y a pas de contre indication avec les médicaments pour la tension. Pensez par contre à bien le prendre 1 heure avant les principaux repas. Cordialement.

Laisser un commentaire

Message