Le régime le plus étonnant qui puisse exister !

Si les Cro-Magnons ne mangeaient pas un aliment, on ne devrait pas en consommer non plus ! Telle est la règle du régime hypotoxique qui préconise une nutrition de type chasseur-cueilleur. On supprime les laitages, les céréales, le sucre, le sel et tous les produits cuits à haute température. On remplit son assiette de viandes maigres, de poissons crus, de crustacés, de fruits et de légumes. Zoom sur le régime le plus étonnant qui puisse exister.

L’intestin perméable, kézako ?

Nous imaginons sans doute que notre système digestif ressemble à un long tube lisse. A vrai dire, le tuyau intestinal est tapissé de villosités, ce qui lui donne un aspect poilu. Ces villosités sont couvertes d’une fine couche de cellules spécifiques : les entérocytes. Chaque entérocyte lui-même possède une bordure en micro-brosse, permettant l’absorption rapide des nutriments.

L’étanchéité de l’intestin est obtenue par une forte adhésion des entérocytes entre eux, grâce à une structure appelée jonction serrée. Lorsque cette jonction s’ouvre, l’intestin perd de son imperméabilité. Il se transforme en véritable passoire et laisse passer des résidus alimentaires, des toxines et des microbes qui auraient dû être éliminés. On parle alors de l’intestin perméable (poreux), source d’une panoplie de maladies.

Pourquoi la muqueuse intestinale se perfore-t-elle ?

Selon le Dr Seignalet*, rien de plus facile que de rompre l’étanchéité intestinale. Une alimentation industrielle, riche en sucres, acides gras trans, sel, gluten et caséine endommage la muqueuse fragile de l’intestin. Il est également envisageable qu’un déséquilibre de la flore intestinale, des carences enzymatiques et la prise d’antibiotiques puissent compromettre l’imperméabilité du tube digestif.

Quelles sont les conséquences de l’hyperperméabilité intestinale ?

Une perméabilité intestinale altérée entraîne le passage accru de résidus alimentaires dans le sang. Selon le Dr Seignalet*, ces résidus alimentaires (notamment gluten et caséine), une fois dans la circulation, sensibilisent le système immunitaire et provoquent l’inflammation. Ceci réactive nos défenses naturelles et favorise l’apparition des allergies.

Quelles sont les maladies liées à l’hyperperméabilité intestinale ?

Ce sont des maladies « auto-immunes » (polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux, sclérose en plaques, etc.), des maladies « d’encrassage cellulaire » (cancer, acné, arthrose, diabète de type 2, etc.) et des maladies « d’élimination » (psoriasis, urticaire, bronchite chronique, etc.). Selon le Dr Seignalet*, le retour à l’alimentation ancestrale pourrait prévenir voire traiter ces affections.

Comment restaurer l’étanchéité de l’intestin et prévenir les maladies ?

Privilégiez les aliments sains et variés, de préférence issus de la culture biologique. Bannissez les laitages, céréales issus de l’agriculture moderne (blé, maïs, seigle, orge, avoine), sucres rapides, huiles chauffées et produits transformés.

Consommez régulièrement de bonnes bactéries probiotiques. Elles préviennent les dégâts liés à une antibiothérapie et stoppent la croissance des germes propices à la prise de poids.

Apportez à votre régime les nutriments essentiels nécessaires à la croissance harmonieuse des cellules de l’intestin (entérocytes). Il s’agit de la L-glutamine qui favorise la réparation de la jonction serrée et contribue ainsi à restaurer la barrière intestinale.

Prenez soin de votre foie et votre pancréas pour relancer la digestion paresseuse et pour stimuler l’absorption des nutriments.

Probiotic Life L-Glutamine
Probiotic Life Stoppe la croissance des germes propices à la prise de poids. L-Glutamine Contribue à restaurer la barrière intestinale.
Probiotic Life L-Glutamine

*Dr Seignalet : Clinicien, biologiste, docteur en médecine, maître de conférences, concepteur du régime ancestral hypotoxique

Le régime le plus étonnant qui puisse exister !
Notez cet article

Ecrit par

4 commentaires to “Le régime le plus étonnant qui puisse exister !”

  1. lula dit :

    C’est pas facile, mais c’est très intéressant …………..Bien des douleurs disparaissent (articulations, céphalées…) mais réapparaissent quand on se remet à manger du pain et du fromage !

    • Irina dit :

      D’un côté, notez soigneusement tout ce que vous consommez et observez comment vous vous sentez dans les heures qui suivent le repas (crampes abdominales, maux de tête, douleurs diffuses, consistance des selles, etc). Vous pouvez ainsi établir un lien entre la consommation de certains aliments et de vos problèmes de santé. De l’autre côté, prenez soin de votre flore intestinale. Une flore intestinale saine, dépourvue de germes pathogènes contribue à restaurer la barrière intestinale. Elle réduit ainsi le passage de résidus alimentaires dans le sang et donc le risque de manifestations douloureuses.

  2. Marc dit :

    Je puis confirmer le bienfondé de l’information concernant la façon dont s’alimentaient nos ancêtres les hommes des cavernes. étant enfant j’ai visité le site historique des Grottes de Lascaux avec mes parents il y a 60 ans et je me souvient encore des commentaires du guide déclarant avec son accent du Sud Ouest de la France : « Nos ancêtres se nourrissaient de pêche, de chasse et de fruits sauvages ». Bien sûr, je ne connaissais pas grand chose à la diététique à cette époque. Mais votre site m’éclaire quelque peu sur les avantages d’un tel régime alimentaire. Je vous en remercie de tout coeur.

Laisser un commentaire

Message