Le vitiligo : La maladie à fleur de peau

Le vitiligo est une maladie dermatologique caractérisée par l’apparition de taches blanches sur le corps. Il est dû à la disparition progressive des mélanocytes, cellules cutanées essentielles à  la pigmentation de la peau. Le déficit de mélanocytes peut être soit partiel, soit total au bout de quelques années. Dans le premier cas de figure, il est possible de retrouver le teint initial, en choisissant un bon traitement.

Pourquoi la peau se dépigmente-t-elle ?

Tantôt « chocolat », tantôt « cachet d’aspirine », notre peau se colore grâce aux cellules spécifiques : les mélanocytes. Les mélanocytes produisent des pigments (mélanines) qui, suivant leurs concentrations, foncent plus ou moins notre teint. Lorsque les mélanocytes s’affaiblissent ou disparaissent, la peau s’éclaircit.

Les zones décolorées deviennent de plus en plus visibles, elles se dépigmentent.

Ces changements de coloration de la peau sont les principaux symptômes du vitiligo. La maladie va alors continuer à s’attaquer aux mélanocytes et la production de pigments va décroitre élargissant peu à peu les zones touchées et éclaircissants toujours plus la peau.

Mais, alors d’ou vient le Vitiligo ?

Les causes du vitiligo ?

Le vitiligo est une maladie complexe, associant des facteurs génétiques et non génétiques.

D’un côté, lorsque l’un des parents atteint de vitiligo, les enfants présentent un risque accru de développer cette maladie.

De l’autre coté, la disparition des mélanocytes pourrait être due à l’accumulation massive d’adrénaline suite à un stress important ou à un choc émotionnel.

Les radicaux libres, ces particules invisibles qui affaiblissent les défenses naturelles de la peau, pourraient être également nocifs pour les mélanocytes. Il en est de même pour les anticorps contre les mélanocytes qui pourraient être produits par le corps. Les mélanocytes deviennent la cible du système immunitaire et peu à peu stoppent la production de pigments.

Les traitements naturels pour le vitiligo

Lorsque le déficit de mélanocytes est partiel, il est possible de restituer la couleur initiale de la peau, en choisissant un bon traitement.

  • Le lycopène (pigment naturel des tomates) booste le pouvoir antioxydant de la peau. Il permet d’absorber une grande partie de radicaux libres et de préserver les mélanocytes de la disparition. Il en est de même pour le thé vert, le resvératrol, l’acide alpha-lipoique et le sélénium, qui jouent un rôle important dans la croissance des mélanocytes et la repigmentation de la peau.
  • Les acides gras essentiels oméga-3 et la vitamine E restaurent la barrière cutanée (film hydrolipidique) et préservent la peau des agressions environnementales. Ils rééquilibrent la production de certains neuromédiateurs et épargnent les mélanocytes du stress oxydatif.
  • La L-tyrosine ainsi que son précurseur direct, la L-phénylalanine, deux acides aminés nécessaires à la production des mélanines (pigments essentiels de la peau) ont un effet positif sur la repigmentation des taches blanches.
  • Le polygonum est l’une des rares plantes qui stimule l’activité de la tyrosinase, enzyme-clé impliquée dans la synthèse des pigments de la peau. Le PABA (acide para-amino-benzoïque), il aussi favorise la production des mélanines et contribue ainsi à restituer la couleur initiale de la peau.
  • La prise prolongée des vitamines du groupe B (notamment B9 et B12) combinée à la vitamine D3 en crème améliore également l’apparence esthétique de la peau.

Il faut savoir que les traitements médicaux traditionnels au vitiligo sont très invasifs pour le patient et, possèdent des effets secondaires à ne pas négliger. De plus ils peuvent laisser des cicatrices et ne garantissent pas l’absence de rechute.

Découvrez Vitilicaps : Cette combinaison optimale d’ingrédients naturels aux vertus scientifiquement validés

VITILICAPS + VITILIGEL
VITILICAPS
Traitement systémique oral contre les effets visibles du vitiligo

VITILICAPS + VITILIGEL

Notez cet article

1 Comment

  1. Un petit conseil à part ces très bon conseils, déjà cités ci dessus: c’est Il a été scientifiquement démontré que la pipérine présente dans le poivre et dans son huile essentielle, stimule la production de pigments, ce qui permet d’améliorer l’aspect de la peau en cas de vitiligo, une maladie qui provoque l’apparition de plaques blanches dans différents parties du corps.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.