L’hépatite C : Deux remèdes inédits !

hépatite C

L’hépatite C est une maladie virale fréquente et silencieuse. Détectée souvent plusieurs années après la contamination, cette affection risque d’évoluer vers une fibrose, une cirrhose ou un cancer du foie. Or, environ 700 000 de Français seraient atteints, dont un tiers d’entre eux l’ignoreraient
encore !

Le traitement classique de l’hépatite C consiste en une bithérapie longue, invalidante et onéreuse avec un pourcentage d’échecs très élevé : plus de la moitié des patients abandonnent le traitement ! L’utilisation des remèdes antiviraux alternatifs ou/et complémentaires constitue donc un enjeu important de la thérapie conventionnelle.

Les résultats des dernières recherches prouvent la puissance anti-VHC extraordinaire de la vitamine D. Rappelons que la vitamine D stimule des voies moléculaires qui interviennent dans la production des peptides antiviraux (cathélicidines). On soupçonne que les cathélicidines nuisent à l’adhérence (liaison) des particules virales aux cellules du foie et optimisent considérablement le traitement classique.

Dans une étude clinique récente 72 patients ont été divisés en deux groupes. Le premier groupe s’est limité à suivre pendant 24 semaines la bithérapie classique (interféron pégylé alfa2b + ribavirine). Le deuxième a combiné la bithérapie et la supplémentation en vitamine D (2000 UI/jour). Au bout de 12 semaines de traitement, le virus était totalement indétectable (ARN-VHC négatif) chez 94 % des patients du groupe «vitamine D», contre seulement 48 % dans le groupe «bithérapie classique». Plus étonnant encore c’est que 24 semaines après la fin du traitement, le virus était toujours indécelable chez 86 % des patients du groupe «vitamine D», contre 42 % du groupe «bithérapie classique» seule ! La prise de vitamine D permet donc d’éliminer d’avantage des virus et d’empêcher notablement la réinfection du foie.

La spiruline (micro-algue bleu-verte) stimule la production d’interféron gamma qui augmente la résistance de l’organisme à l’agression virale. Elle renforce ainsi la réponse globale immunitaire et inhibe la réplication virale dans les cellules de l’hôte. D’autre part, les polysaccharides sulfatés de la spiruline empêchent l’adhésion du virus de l’hépatite C aux membranes cellulaires saines. Cette action freine la propagation virale et l’émergence de souches résistantes aux antiviraux classiques.

Bon à savoir :

  1. Aucun vaccin n’est disponible contre l’hépatite C.
  2. Paradoxalement, l’hépatite C touche davantage les hommes que les femmes. Plus étonnant encore, la plupart des personnes atteintes d’hépatite C chronique ne présentent aucun symptôme.
  3. Dans 30% des cas l’hépatite C disparaît spontanément sans aucun traitement. Dans 70 % des cas, les personnes infectées ne parviennent pas à se débarrasser de l’infection et deviennent des porteurs chroniques ce qui augmente considérablement leur risque d’être atteints de cirrhose, de défaillance hépatique et de cancer du foie.

Références : 1. Rahman AH, Branch AD. Vitamin D for your patients with chronic hepatitis C ? J Hepatol. 2013 Jan;58(1):184-9. 2. Matsumura T, Kato T, Sugiyama N, Tasaka-Fujita M, Murayama A, Masaki T, Wakita T, Imawari M. 25-Hydroxyvitamin D3 suppresses hepatitis C virus production. Hepatology. 2012, Oct; 56(4):1231-9. 3. Abu-Mouch S, Fireman Z, Jarchovsky J, Zeina AR, Assy N. Vitamin D supplementation improves sustained virologic response in chronic hepatitis C (genotype 1)-naïve patients. World J Gastroenterol. 2011 Dec 21; 17(47):5184-90. 4. Yakoot M, Salem A. Spirulina platensis versus silymarin in the treatment of chronic hepatitis C virus infection. A pilot randomized, comparative clinical trial. BMC Gastroenterol. 2012 Apr 12;12:32.

Nos liens :

Vitamine D3vitamine D3 400 UI

SpirulineSpiruline : vitalité, immunité et détox

L’hépatite C : Deux remèdes inédits !
Notez cet article

26 Comments

  1. bonjour, comme on ne peut pas dépister l’hépatite C avant 3 mois suivant l’exposition au virus, est-il utile de commencer à prendre de la vitamine D et de la spiruline avant le dépistage, histoire d’éviter que le virus s’installe?

    • Bonjour Philippe,

      Les deux alliés majoritaires en cas d’atteinte virale, ou d’atteinte virale supposée sont la Spiruline et la Vitamine D. La spiruline d’après les dernières études cliniques démontre un intérêt grâce notamment à la présence de Phycocyanine. La spiruline permet de potentialiser l’action de l’interferon gamma ce qui permet à l’organisme d’être plus résistant à l’agression virale. Sa composition en polysaccharides permet de lutter contre l’adhésion du virus de l’Hépatite C sur les cellules saines. La vitamine D est essentielle en tant que modulateur immunitaire qui permet, d’après de récentes expériences en laboratoire, de réduire la production du virus par stimulation de la libération de l’interferon. Elle permettrait, en outre, de réduire le processus inflammatoire hépatique.
      Cyrielle v Votre Docteur en Pharmacie NutriLife

  2. Bonjour, je pense avoir été infecté par vhc suite à une relation sexuelle avec irritation et saignement en contact buccale confirmé par la salive rougeâtre…que dois je prendre comme plante en prévention ou dois je attendre de faire une prise de sang dans un mois …

    • Bonjour, merci de de votre demande, mais malheureusement nous ne pouvons pas nous substituer à un avis médical. Je vous invite à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. Cordialement.

  3. je suis infecté de l’hépatite c mais je sais vraiment pas comment cela est arrivée; pourtant je n’ai jamais fait l’objet d’une transfusion sanguine.

      • en mars 2016 j’ai fait un examen hcv qui s’est revele positif j’ai suivi avec le conseil d’un infirmier un traitement qui etait essentiellement constitue d’interferon alfa au mois de decembre j’ai refait un test qui etait negatif. 7 mois plutard j’ai refait le meme test parce que je ressentais des douleurs sur le cote droit de mon ventre et ce dernier a revele que j’etais a nouveau contamine. je suis vraiment hantieux quant a mes prochains jours sur terre je suis en afrique au cameroun precisement ne disposant pas d’assez de moyen financier pour suivre le traitement classique je souhaite savoir si je peux trouver des plantes naturelles locales capable de me venir en aide efficacement afin que je retrouve la sant. merci.

        • Bonjour,
          Plante originaire des zones équatoriales d’Afrique, très peu chère, le Desmodium (Desmodium adscendens) est particulièrement indiqué en cas d’une hépatite virale. La posologie journalière usuelle chez l’adulte est :

          En décoction : faire bouillir 10 g de feuille sèche dans 1 litre d’eau, boire 3-4 tasses par jour pendant 2-4 semaines
          En gélules : prendre 600 mg de feuille par jour pendant 2-4 semaines avant les repas

          Cordialement,
          Irina

    • Le chardon-Marie et la racine de réglisse sont les deux plantes couramment utilisées dans le traitement de l’hépatite C. La prise de compléments alimentaires tels que le bêta-carotène (15mg/j), le sélénium (100 mcg/j), la vitamine C (1000 mg/j) ou la vitamine D3 (2000 UI/j) permet à votre foie de surmonter les effets secondaires de la thérapie classique.

  4. Bonjour,
    Je viens de lire sur la spiruline et cela attire mon attention car mon traitement contre hcv [ interféron pégylé alfa 2 b+ ribavarine + néorécormon + neupogène de 48 semaines) prendra fin le 9 janv. La spiruline pourrait être une option pour éviter la rechute?
    Merci

  5. Adeline!
    En allopathie ,acune molécule ne tue et eradique un virus,alors que en phytothérapie,pour l’hépatite A B ouC,il existe deux plantes qui ont fait leur preuves depuis longtemps:
    LE DESMODIUM ASCENDENS ET LE CHARDON MARIE.
    En aromatherapie ,il existe des huile essentielles:
    thym a tujanol,ledon du groenland,basilic exotique,dans une cuillere a café d’huile d’olive ou sur un comprimé neutre 2 gouttes de chaque,+massage sur le foie 3 fois par jour?PRATIQUEMENT TOUTE LES HUILES ESSENTIELLES SON ANTI VIRALES.et anti bactérienne,he de niaouli tue les staphylocoques dorés
    IL EXISTE UNE FORMULE BREVETEE CONTRE LE SIDA

    • C’est un fait scientifiquement démontré que la spiruline s’avère plus efficace que le chardon Marie pour le traitement de l’hépatite C chronique.
      Voici la référence scientifique la plus récente : Yakoot M, Salem A. Spirulina platensis versus silymarin in the treatment of chronic hepatitis C virus infection. A pilot randomized, comparative clinical trial. BMC Gastroenterol. 2012 Apr 12;12:32.

  6. Bonsoir,
    J’ai lu avec attention cet article sur l’hépatite C et je me pose une question :
    comment peut-on savoir si on a l’hépatite C étant donné qu’il n’y a aucun symptôme?
    Elle est détectée à quel moment? Et avec quel examen peut-on la déceler? (prise de sang?)
    Merci de me répondre, car cela m’intéresse vraiment!
    carol.

    • Le dépistage de l’hépatite C s’effectue en pratiquant une prise de sang, plus précisément, un test appelé « anticorps anti-VHC ». La positivité de ce test, donc la présence d’anticorps anti-VHC, indique qu’une personne est infectée. Le diagnostic doit être confirmé par un test complémentaire qui vérifie la présence du matériel génétique du virus (ARN) dans le sang.

      • Bonjour,
        infirmière ,je me suis blessée avec un scalpel utilisé pour décaper la plaie d’une patiente, atteinte d’une hépatite C active. les prélèvements de dépistage sont en cours,dans le cadre de l’accident de travail,mais cela se fait sur plusieurs mois.
        Aussi ,en attendant les résultats,je souhaite prendre un traitement « préventif » de choc,pour stopper tout processus de contamination.Que me conseillez-vous? merci d’avance

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.