Des plantes ciblées contre la cellulite

9 femmes sur 10 ont de la cellulite ! Vous n’appréciez pas ce phénomène considéré naturel chez la femme? Des plantes aux propriétés anti-capitons peuvent vous aider à réduire voter cellulite.

Pourquoi a-t-on cette « peau d’orange » ? De multiples facteurs entrent en jeu dans l’apparition de la cellulite, en particulier l’hérédité, les hormones féminines, le niveau d’activité physique et l’alimentation. Reste que sur les zones atteintes, principalement les cuisses et les fesses, mais aussi les bras, le ventre et l’intérieur des genoux, la structure de la graisse située sous la peau se modifie. Les cellules graisseuses (adipocytes) se multiplient et gonflent. Le tissu conjonctif qui les entoure se déforme, s’enflamme et devient fibreux par endroits. Les petits vaisseaux dits « capillaires » deviennent perméables, l’eau et les déchets s’accumulent. Ce processus est à l’origine d’un aspect « matelassé » de la peau.

Pour y remédier, la perte de poids se révèle salutaire mais souvent insuffisante : il est nécessaire d’aider également l’organisme à améliorer l’état du tissu conjonctif, à réduire l’inflammation et à éliminer l’eau et les déchets « emprisonnés » entre les adipocytes. Certaines plantes possèdent des propriétés naturelles contribuant à cette action et peuvent agir en synergie.

Des plantes drainantes, brûle-graisses et réparatrices

Les composés du thé vert, en particulier ses catéchines, sont ainsi lipolytiques (ils réduisent les graisses), mais aussi antioxydants (ils protègent le tissu conjonctif des altérations dues à l’accumulation des déchets et aux radicaux libres). Une récente étude confirme une diminution du tour de taille significative dans un groupe de femmes ayant consommé un extrait de thé vert durant 12 semaines ; les auteurs ont constaté chez elles une hausse du taux d’une hormone, l’adiponectine, qui « brûle » les graisses. D’autres mécanismes ont été suggérés pour expliquer le pouvoir anti-surpoids du thé. Notamment une diminution de l’appétit, une réduction de l’absorption des graisses et des protéines de l’alimentation dans l’intestin et l’accélération du métabolisme des lipides au niveau pancréatique .

Les triterpènes contenus dans la Centella asiatica stimulent la transformation de la lysine et de la proline, deux acides aminés qui construisent les molécules de collagène, et normalisent ainsi l’état du tissu conjonctif. Ils régulent également la microcirculation en augmentant la nutrition des tissus et démontrent des effets anti-inflammatoires et drainants. Des tests sur des groupes de femmes ayant consommé un extrait de Centella Asiatica durant 3 mois ont permis de constater une diminution du diamètre des adipocytes, de la fibrose du tissu adipeux et du volume de la cellulite chez près de 60% des femmes. En outre, l’extrait de la plante possède un fort pouvoir antioxydant. La plante est utilisée de longue date contre les désagréments des jambes lourdes et de la rétention d’eau, ce qui peut contribuer à affiner la silhouette .

Concernant l’orthosiphon, ses vertus diurétiques sont largement reconnues. Grâce à elles, cette plante également venue d’Asie aide au drainage de l’eau en excès et des toxines. Il est également antioxydant et antiinflammatoire. Des études récentes confirment que l’extrait de la plante pourrait aider à la perte de poids. Enfin, l’extrait de marc de raisin (peau et grains) est un trésor de bienfaits ! Son immense richesse en polyphénols lui confère ses propriétés antioxydantes et antiinflammatoires sur les adypocytes, et lui donne la capacité de lutter contre la prise de poids.

Références :
1. Chen IJ, Liu CY, Chiu JP, Hsu CH. Therapeutic effect of high-dose green tea extract on weight reduction: A randomized, double-blind, placebo-controlled clinical trial. Clin Nutr. 2016 Jun;35(3):592-9. 2. Claudia I. Gamboa-Gómez, Nuria E. Rocha-Guzmán, J. Alberto Gallegos-Infante, Martha R. Moreno-Jiménez, Blanca D. Vázquez-Cabral, and Rubén F. González-Laredo: Plants with potential use on obesity and its complications. EXCLI J. 2015; 14: 809–831. 3. Chung S. Yang, Jinsong Zhang, Le Zhang, Jinbao Huang, and Yijun Wang : Mechanisms of Body Weight Reduction and Metabolic Syndrome Alleviation by Tea. Mol Nutr Food Res.2016 January ; 60(1): 160–174 4. Bylka W,  Znajdek-Awiżeń P, Studzińska-Sroka E, Brzezińska M : Centella asiatica in cosmetology. Postepy Dermatol Alergol. 2013 Feb; 30(1): 46–49.
Cellu stop
Cellu Stop
Detail
Des plantes ciblées contre la cellulite
1.9 (38.18%) 11 votes

Ecrit par

Un commentaire to “Des plantes ciblées contre la cellulite”

  1. MERLEN Annie dit :

    Article bien fait.
    Espère que les produits cités feront leur effet car j’en ai commandés

Laisser un commentaire

Message