Comment prendre soin d’une peau à problèmes en été ?

Boutons rouges, points noirs, pores dilatés sur le nez, les joues, le front, le décolleté ou le dos… Plus de 50 % des adultes ont une peau à problèmes, qui sont sérieusement aggravés par l’excès de soleil. Pour éviter les mauvaises surprises au retour des vacances, voici quelques gestes à adopter. Comment prendre soin d’une peau à imperfections en été ?

Comment reconnaître une peau à imperfections ?

Une peau à imperfections, appelée « peau à problèmes » ou « peau grasse à tendance acnéique », est essentiellement causée par une surproduction de sébum par les glandes sébacées. Lorsque cette substance graisseuse nécessaire pour nourrir la peau et la protéger du dessèchement est secrétée en quantité abondante, les pores se dilatent, puis s’obstruent, créant un terrain propice aux boutons et points noirs. Un excès de sébum donne à la peau l’aspect gras, luisant, voire huileux. Il en résulte le plus souvent d’un dérèglement hormonal. Plusieurs autres situations peuvent être à l’origine d’une peau à problèmes : une alimentation trop riche en graisses saturées et sucres simples, un excès de soleil, une utilisation de cosmétiques mal adaptés, une consommation de stéroïdes anabolisants ou de pilule, etc.

Comment choisir un bon soin en été ?

Le soir, il est recommandé d’utiliser un traitement topique asséchant à base de zinc, de soufre, d’acide salicylique et de l’appliquer localement, à l’aide d’un coton-tige, uniquement sur les imperfections (comédons ouverts, boutons, pustules). Le zinc est un antibactérien et régulateur de l’activité hormonale, qui aide à lutter contre un grand nombre d’affections dermatologiques, y compris certaines infections et problèmes d’hyper-pigmentation. Le soufre est un antimicrobien, anti-séborrhéique et kératolytique. Il s’utilise depuis des millénaires pour soigner l’acné inflammatoire d’origine bactérienne ou la dermatite séborrhéique aggravée par le soleil. Quant à l’acide salicylique, il pénètre en profondeur dans les pores et élimine l’excès de sébum.

Le matin, il est conseillé d’appliquer un soin topique complémentaire, non gras, non comédogène, par exemple, à base d’allantoïne, d’aloès vera et de vitamine E, afin d’apaiser l’inflammation cutanée et l’hydrater convenablement la peau.

Certaines plantes sont également efficaces dans la prise en charge thérapeutique de la peau grasse, de l’acné inflammatoire et de l’eczéma séborrhéique. La plupart d’entre elles aident l’organisme à éliminer le trop plein de toxines responsables des problèmes de peau. C’est notamment le cas de la bardane dont on utilise la racine pour purifier la peau grasse et limiter l’apparition des boutons. Quant à la feuille d’ortie, riche en vitamines A et C, silice, sélénium et zinc, elle est réputée pour ses actions antiseptiques, anti-inflammatoires, anti-oxydantes, cicatrisantes et anti-séborrhéiques. Elle donne de l’éclat au teint terne.

Finalement, il faut se méfier du soleil. L’excès de soleil provoque un épaississement important (hyper-kératinisation) de la couche supérieure de la peau, favorisant la rétention des cellules mortes à la surface et du sébum dans les glandes sébacées. Dès que le bronzage disparaît, le nombre de boutons infectés et de comédons ouverts (points noirs) s’en trouve grandement amplifié.

Perfect skin - peau à problèmes
Perfect skin Nutrilfe : pour retrouver une peau saine
Comment prendre soin d’une peau à problèmes en été ?
Notez cet article

Ecrit par

Aucun commentaires.

Laisser un commentaire

Message