Préservez votre jeunesse cérébrale par des nutriments ciblés

Il est aujourd’hui bien établi que la qualité de notre alimentation joue un rôle clé dans le maintien de notre vitalité et de notre forme, en particulier lorsque nous avançons en âge. Nous voulons bénéficier des meilleurs nutriments pour la protection de nos artères, de nos, de notre peau… Mais n’oublie-t-on pas parfois de bien nourrir son cerveau, qui pourtant « commande le navire » et qui nous permet de profiter pleinement de la vie ? Comment lui apporter ce dont il a besoin pour continuer à bien fonctionner et retarder les effets de l’âge, comme ces pertes de mémoire que l’on estime, avec fatalisme, inévitables ?

Les neurones de notre cerveau peuvent vieillir plus ou moins vite, comme toutes les autres cellules du corps, selon nos habitudes de vie. Ne pas fumer, ne pas boire excessivement d’alcool, bien dormir, savoir se relaxer, pratiquer une activité physique régulière, telles sont les recommandations de base ! Mais ce n’est pas tout : certains groupes d’aliments ont été repérés par les scientifiques pour être plus bénéfiques que d’autres au maintien du bon fonctionnement cérébral.

Légumes, « bonnes graisses », vitamine D… : la recette pour une mémoire au top

Une étude américaine sur plus de 900 seniors et près de 5 années a montré qu’un régime particulier, le « MIND », pouvait diminuer de moitié le risque de survenue de maladies de type Alzheimer. Moins strictement suivi, ce régime permet tout de même de diminuer le risque d’un tiers, ce qui est énorme ! Ces résultats nous donnent une idée des aliments à privilégier pour « chouchouter » notre cerveau et lui conserver sa jeunesse plus longtemps. Ces aliments sont les légumes à feuilles vert foncé, les baies (mûres, myrtilles…), les noix, les céréales complètes et les légumineuses, la volaille et le poisson ainsi que l’huile d’olive. Ils permettent d’augmenter l’apport en pigments anti-oxydants, en vitamines (notamment D), en minéraux, en fibres et graisses insaturées bénéfiques. Ceux à réduire sont la viande rouge, le beurre, la margarine et le fromage, les gâteaux, les confiseries et le « fast food », ce qui correspond à une diminution des graisses saturées et des sucres rapides1.

Une autre étude a été récemment menée auprès de personnes âgées présentant déjà des pertes de mémoire : les chercheurs leur ont proposé un programme basé sur des recherches approfondies sur les facteurs de réduction de la plasticité cérébrale suite au vieillissement. Ce programme incluait une modification du mode de vie (avec relaxation, activité physique modérée, alimentation réduite en sucres simples et augmentée en légumes et poisson, etc.) et la prise quotidienne de suppléments dont l’action « anti-âge » est suggérée par de nombreuses études : mélatonine, vitamine D, vitamine B12, huile de poisson et co-enzyme Q10. La mémoire de 90% des personnes ayant suivi ce programme a été significativement améliorée !2

Conclusions : ne restons pas passifs face au vieillissement de notre cerveau, il n’est jamais trop tard pour lui apporter les nutriments qui protègent au maximum ses capacités !

 

Vitamine D
Co-Enzyme (Ubiquinone)
Vitamine B
Detail Detail Detail

1 Morris MC, Tangney CC, Wang Y, et al. MIND diet associated with reduced incidence of Alzheimer’s disease. Alzheimers Dement. 2015;11(9):1007-14.

2 Bredesen DE. Reversal of cognitive decline: a novel therapeutic program. Aging (Albany NY). 2014;6(9):707-17.

 

Préservez votre jeunesse cérébrale par des nutriments ciblés
5 (100%) 1 vote

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.