Profitez des bienfaits de la sève de bouleau

La sève de bouleau est le liquide nourricier, qui parcourt l’arbre des racines jusqu’au sommet du tronc. Elle est gorgée de précieux nutriments. La sève de bouleau contient des minéraux (potassium, calcium, silicium, magnésium), des acides de fruits (malique, citrique), des acides aminés (glutamine, citrulline), des sucres (glucose, fructose, xylose), des triterpènes (bétuline, acide bétulique), des hormones de croissance végétale (acide abscissique), ainsi que des vitamines A, E, C et du groupe B. Peu calorique (5 Kcal/100 ml) et agréable à boire, elle est traditionnellement recommandée en cas de fatigue, de goutte, de douleurs articulaires d’origine inflammatoire, de calculs rénaux et d’affections cutanées.

Quels sont les principes actifs et les bienfaits scientifiquement démontrés de la sève de bouleau ?

Les triterpènes (bétuline, acide bétulique) sont des principes actifs majeurs de la sève de bouleau. Ces substances, structurellement similaires aux AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), sont à l’origine des propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et fébrifuges de la sève de bouleau.

Qui plus est, il s’agit des anticancéreux naturels, hautement cytotoxiques vis-à vis des cellules malignes. Antiprolifératifs, la bétuline et surtout, son dérivé, l’acide bétulique, freinent le développement du mélanome, l’un des cancers les plus fréquents de la peau.

L’acide bétulique compromet la production de l’acide urique dans le corps, jouant un rôle important dans la prévention et le traitement de la goutte et des calculs rénaux douloureux. Il protège les articulations et les reins contre d’éventuelles lésions dues à l’accumulation de cristaux d’urates.

L’acide abscissique contenu dans la sève de bouleau, favorise une plus grande et plus rapide captation du glucose par les cellules graisseuses et celles des muscles squelettiques. Grâce à cet acide, le sucre est utilisé à des fins énergétiques, au lieu d’être converti en graisse.

La teneur importante en potassium et en dérivés salicylés fait de la sève de bouleau un diurétique et un antiseptique urinaire doux. La sève de bouleau lutte contre la rétention d’eau, réduisant le gonflement des pieds et des chevilles. Particulièrement recommandée pour les personnes sujettes aux troubles urinaires, la sève de bouleau contribue à éliminer les germes responsables des cystites à répétition.

Comment consommer la sève de bouleau pour en retirer les meilleurs bénéfices ?

  • Consommer de préférence la sève fraiche, non filtrée, non pasteurisée, conditionnée sous vide.
  • Faire une cure de 2 à 3 semaines à raison de 150-250 ml de sève par jour, à jeun. Ne pas dépasser la dose journalière.
  • Conserver au frais après ouverture, à une température inferieure à 4 ° C pour retarder la fermentation.

Nota Bene : La sève de bouleau renferme des dérivés salicylés et du potassium en quantité importante. Elle est donc déconseillée aux personnes souffrant d’allergie à l’aspirine ou au pollen de bouleau ou à celles prenant des diurétiques de la famille des épargneurs de potassium.

Références :
Laavola M, et al. Betulin Derivatives Effectively Suppress Inflammation in Vitro and in Vivo. J Nat Prod. 2016 Feb 26; 79(2):274-80.
Król SK, et al. Comprehensive review on betulin as a potent anticancer agent. Biomed Res Int. 2015;2015 : 584189
Liu WK, et al. Apoptotic activity of betulinic acid derivatives on murine melanoma B16 cell line. Eur J Pharmacol. 2004 Sep 13; 498(1-3):71-8.
Havlik J, et al. Xanthine oxidase inhibitory properties of Czech medicinal plants. J Ethnopharmacol. 2010 Nov 11;132(2):461-5.
Klinger W, et al. Birch sap and birch leaves extract: screening for antimicrobial, phagocytosis-influencing, antiphlogistic and antipyretic activity. Pharmazie. 1989 Aug; 44(8):558-60.
Harrison MA, et al. The abscisic acid content of dormant birch buds. Planta. 1975 Jan;123(3):291-8.

L1061

Sève de bouleau Bio 2 litres

Pour un nettoyage de printemps

listing_buy

Profitez des bienfaits de la sève de bouleau
Notez cet article

3 Comments

  1. concernant la sève du bouleau j’ai consommé pendant une semaine environ la sève d’un bouleau de mon jardin , ensuite la sève a commencé à ralentir pour s’arrêter . le seul problème que j’ai rencontré c’est la conservation de la sève , quelques jours (4 ou 5 ) au frigo , puis le jus devenait trouble et inconsommable . que faire pour le conserver ? car lorsque la sève commence à couler il faut la récolter au fur et à mesure … j’en ai obtenu 5 litres que j’ai partagé

    • Il n’est pas du tout recommandé de stocker la sève de bouleau. Il vaut mieux la consommer fraiche, non pasteurisée. En effet, la sève de bouleau se trouble naturellement, du fait de fermentation. Elle devient opaque voire laiteuse, âpre, acidulée au bout de 7 à 10 jours. On peut l’utiliser sans souci pour rincer le visage et les cheveux. Pour retarder la fermentation on peut y ajouter les conservateurs naturels tels que l’extrait de pépins de pamplemousse, le jus de citron ou l’acide ascorbique (vitamine C).

    • Bonjour,
      Cette année, vous pouvez congeler la sève fraiche en petits récipients que vous sortez la veille au soir pour consommer le lendemain matin. Personnellement, comme on me donne quelques litres de sève fraiche en début de saison, c’est ce que je fais pour les 3 semaines : la sève garde son bon goût -et j’espère ses propriétés. Bonne cure!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.