Quand les excès s’invitent à table pour les fêtes de fin d’année : quelques conseils à ne pas manquer

« Gueule de bois, indigestion, sensation de trop plein, d’être barbouillé ou de n’avoir aucune énergie… Nous l’avons tous déjà expérimenté… les lendemains de fêtes ne sont jamais faciles ! L’impression de se sentir un peu vaseux, le reflet d’une peau terne et d’un regard encore brumeux, en passant par la fatigue, la mauvaise haleine, les ballonnements, la sensation désagréable de bouche pâteuse et les maux de tête qui vous rappellent l’ivresse associée aux abus de la veille… Comment profiter pleinement des gourmandises de fin d’année… Sans en payer le prix fort le lendemain ? Comment aider l’estomac, le foie et les intestins à revenir à la normale après un repas gargantuesque ? NutriLife Shop vous conseille pour le jour « J » et surtout à « J+1 ») !

Le Jour « J » que faire pour se sentir bien ?

Ne faites pas l’impasse sur le petit déjeuner et le déjeuner sous prétexte que le dîner sera très riche. Affamé(e), vous allez vous jeter sur les plats de manière totalement décomplexée. Choisissez soigneusement vos amuse-gueules, préférez les bâtonnets de légumes frais à l’excès de canapés de foie gras ou toastes de saumon fumé. Jouez la carte de la modération, goûtez à tous les mets délicieux, mais sans en abuser ! Mangez lentement, prenez le temps de mastiquer car la salive contient des enzymes qui facilitent la digestion des aliments. Ne mélangez pas les boissons alcoolisées. Il vaut mieux faire tout un repas au champagne, que de passer du porto rouge au vin blanc liquoreux… Pensez à prendre votre Charbon Activé avant le coucher pour éviter la « gueule de bois ». Dégourdissez-vous les jambes régulièrement car la position assise pendant une période prolongée, comprime l’estomac et ralentit la vidange gastrique. Si malgré tout la digestion s’annonce compliquée, pensez au Mastic de Chios à prendre en dehors des repas, qui vous permettrat de faciliter lae digestion et éviter les maux d’estomac ou reflux gastriques des repas pantagruéliques riches en viandes, en sucreries, en graisses, beurre, lait, fibres… qui ravissent les yeux autant que les papilles des gourmands en période de fêtes !

Comment survivre à « J +1» après les excès ?….

A jeun, buvez un grand verre d’eau citronnée. Tout au long de la journée consommez de l’eau plate, ou encore des infusions. Des tisanes ou des compléments alimentaires à base de Chardon-Marie et d’Artichaut sont un excellent atout contre la crise de foie, ils stimulent la sécrétion de la bile et son expulsion vers l’intestin. Naturellement, ces végétaux favorisent ainsi l’élimination d’excès de toxines alors massivement accumulées dans le foie. Limitez la consommation de viande rouge, de fromage et de charcuteries. Il reste de la bûche de Noël ? Oubliez ! Privilégiez les légumes riches en fibres (carottes, salades vertes, endives) pour balayer l’intestin encombré. En cas de suspicion d’intoxication alimentaire, pensez au Charbon Activé.

>> Les nutriments liés à cet article :

Digest Support Anti-alcohol Sylimarin
Mastic de Chios – Efficace en cas de digestion difficile Artichaut – stimule la sécrétion de bile Chardon-Marie – Soutient et régénère les cellules du foie
charbon activé
Charbon activé – Le purificateur végétal
Quand les excès s’invitent à table pour les fêtes de fin d’année : quelques conseils à ne pas manquer
Notez cet article

Ecrit par

Aucun commentaires.

Laisser un commentaire

Message