Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

fibromyalgie

Un syndrome du corps, pas de l’âme

La fibromyalgie est considérée comme une « maladie » rare et a été reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) depuis 1992 mais les malades ne sont malheureusement pas toujours détectés rapidement et pas toujours pris au sérieux non plus.
La fibromyalgie n’est pas une maladie, c’est un syndrome, une pathologie invisible mais insoutenable. Elle se caractérise par un état chronique de douleurs neuropathiques. Les malades ont mal aux articulations, au dos, aux cervicales, aux ligaments, ont des maux de tête terribles… Les autres symptômes sont un manque de concentration, des pertes de mémoire, des vertiges, une grande fatigue. Les douleurs se baladent dans le corps jour et nuit. Le propre de ce syndrome est que rien ne peut le soulager.
La fibromyalgie est un trouble de la façon dont le cerveau gère les signaux douloureux. Chaque patient subit de grandes variations dans le degré de la perception douloureuse. La particularité est que la douleur varie d’un patient à l’autre et d’heure en heure ! La douleur est en général permanente, sans phases de répit avec des pics de douleurs très hauts.

Une pathologie insidieuse

Le problème de la fibromyalgie est qu’elle ne comporte aucun signe spécifique clinique, biologique ni radiologique. Le diagnostic est le plus souvent établi par des rhumatologues ou des médecins de la douleur. Elle se présente sous des formes et des degrés de gravité variables, allant de la simple gêne à un handicap important.
La douleur est aggravée par les efforts, le froid, l’humidité, les émotions et le sommeil non réparateur. Le plus difficile à vivre, ce sont les douleurs qui « voyagent » au cours de la journée, sans prévenir et qu’il faut gérer.

Des patients exaspérés

Les patients atteints de fibromyalgie sont exaspérés par le corps médical qui est encore impuissant face à cette pathologie.
Ce qui difficile à gérer également pour les malades c’est d’être traités pour d’autres pathologies. De ce fait, on leur fait prendre des médicaments non appropriés et qui ne servent à rien. Il y a ce malentendu courant dans le milieu médical et qui est bien désagréable : on confond la fibromyalgie avec une maladie rhumatismale quelconque, teintée d’une certaine instabilité psychique.
Il n’existe aucun traitement spécifique pour les fibromyalgiques mais l’on sait que la kinésithérapie, l’ostéopathie, l’acupuncture peuvent aider. On peut également leur conseiller d’aller voir un expert en nutrition car il est bien connu que certains aliments sont néfastes pour certaines pathologies.

Y a-t-il des solutions pour les fibromyalgiques ?

Le sport est CAPITAL. Encore faut-il trouver le courage de s’y mettre (et de souffrir un peu plus encore au début). Les corps endoloris le seront un peu plus dans les premiers temps mais si les patients parviennent à tenir bon et à se muscler, ils iront mieux, cela est prouvé.
Il faut qu’ils surveillent leur alimentation : il peut être utile de tenter un régime sans gluten. Non pas car c’est tendance mais parce que le gluten peut être la cause de certaines douleurs articulaires.
Et surtout, il faut commencer à prendre des compléments alimentaires appropriés pour pallier leurs carences et ne pas les arrêter car ils feront du bien et seront comme une béquille.

Nos produits qui peuvent aider les personnes qui souffrent de fibromyalgie :

Magnesium Malate car il peut aider à réduire la plupart des symptômes handicapants dus à la fibromyalgie.
5-HTP  car c’est un précurseur direct de la sérotonine, le 5-HTP améliore significativement certains symptômes de la fibromyalgie comme l’insomnie, la douleur, la dépression, l’anxiété et l’irritabilité.
Tryptophane pour favoriser le sommeil.

Magnesium Malate 5-HTP Tryptophane
Magnesium Malate 5-HTP Tryptophane
Detail Detail Detail

Références:
Le NCBI évoque « Des études ont fourni des preuves de la pathologie et des anomalies fonctionnelles des petites fibres nerveuses comme un corrélat potentiel de la douleur dans le syndrome de la fibromyalgie ».
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26164586
Pour des informations fiables : http://www.fibromyalgie-france.org/reconnaissance.html

Qu’est-ce que la fibromyalgie ?
3 (60.71%) 28 votes

14 Comments

  1. voila c’est de quoi je souffre tous les jours et en plus j’ai des perte d’inconscience souvent qui n’est pas agrable car ca m’arrive n’importe ou et n’importe quand et quand je suis conduite a l’hopital il disent simplement qu’il ne trouve pas les causes

  2. Je souhaite que tous ceux qui en souffrent auront lu vos conseils et seront soulager..
    Merci de votre aide pour eux , peut être demain pour moi » »
    Yvette

  3. l’article est bien clair et peut aider d’autres personnes à comprendre ce que nous devons (entr’autre) combattre au quotidien et sans jamais aucun répit !

  4. l’article est bien clair et peut aider d’autres personnes à comprendre ce que nous devons (entr’autre) combattre au quotidien et sans jamais aucun répit !

  5. Très bon article ! parlons de cette maladie vicieuse et invisible surtout.
    Personnellement je vais beaucoup mieux après 11 ans de souffrance grâce au sport, ostéopathie, hygiene de vie et à ma volonté de GUERIR ! car OUI nous pouvons guérir.. Courage à tous et bougez-vous, ne vous appitoyez pas, même si je connais ces moments de désespoirs et de rage.

  6. Un bel article didactique, il explique à la perfection ce que certaines de mes amies endurent …
    Il est important de croire ces personnes en souffrance et de les écouter

  7. Très bon article sur cette maladie douloureuse… on pourrait croire que l’auteur de l’article en souffre !
    Personnellement,j’ajouterais des vitamines B et C en plus du magnésium et du Tryptophane.

  8. comment se traiter quand on souffre à la fois de fibromyalgie(+25 ans) et d’arthrose?
    tout mon entourage familial me traite d’hypocondriaque, et m’isole
    Que faire?

    • quitte ton entourage qui ne t’entoure pas et vis ta vie !
      je le vis aussi et beaucoup d’autres personnes tu sais,
      il n’y a pas que la sacro sainte famille modèle mais des gens qui suivent leur chemin, oui on est seul et APAISE

    • je suis dans le meme cas et cela fait 15ans que deux de mes enfants sur trois m ont mise hors de leur vie c est ce qui fait encore bien plus mal de plus sur 7 petis enfants je n en connait et n en voit que deux je dirait qu avec une enorme volonté de guerir je me sent souvent encore plus mal a cause de tout cela car malgré tout ont a l impression de vouloir guerir , s en sortir a tout prix mais que çe n en vaut plus vraiment le coup a par pour soi meme et ne pas souffrir chaque jour qui passent avec cette chienne de maladie infernale

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.