Qu’est-ce qu’un intestin poreux ?

intestin poreux

Pour la plupart d’entre nous, l’intestin est un simple tube dont une extrémité, la bouche, sert à ingérer les aliments et une autre, l’anus, évacue les déchets. Mais en réalité, c’est un système très complexe. L’intestin abrite une quantité phénoménale de différents micro-organismes, qui complètent la digestion des aliments, freinent l’implantation des germes pathogènes et nourrissent les cellules intestinales. Il joue également un rôle de filtre à fines mailles, qui favorise le passage des molécules nutritives nécessaires à la survie, tout en bloquant l’entrée à des substances toxiques, indésirables pour le corps. Que se passe-t-il lorsque l’intestin devient poreux ?

Qu’observe-t-on au microscope à l’intérieur de l’intestin ?

L’intestin ressemble à un long tapis roulé avec de multiples villosités à l’intérieur, ce qui lui donne un aspect « poilu ». Ces villosités sont recouvertes d’une couche extra-fine de cellules intestinales jouant un rôle majeur dans le bon fonctionnement du tube digestif : les entérocytes.

Qu’est-ce qu’un intestin perméable (poreux) ?

Les entérocytes sont soudées entre elles grâce à des structures particulières appelées en langage scientifique «jonctions serrées». Ces structures font de la paroi intestinale une sorte de barrière bien étanche et surtout, très sélective. Lorsque les jonctions serrées s’endommagent, l’étanchéité de la barrière intestinale est compromise. Les molécules de taille importante (résidus alimentaires non digérés, déchets métaboliques, toxines bactériennes, champignons microscopiques) passent aisément dans le sang. La présence de gros fragments étrangers dans la circulation sanguine a un potentiel allergisant important. Elle réactive le système immunitaire qui se met à attaquer les cellules saines du corps. Les conséquences peuvent s’exprimer dans le meilleur des cas sous la forme d’intolérances alimentaires ou de problèmes de peau, jusqu’au pire, sous la forme de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin ou de maladies auto-immunes.

Quelles sont les origines de l’hyper-perméabilité intestinale ?

  • La prise fréquente d’antibiotiques et de certains médicaments dont les anti-inflammatoires de la famille des AINS (aspirine, ibuprofène)
  • La surconsommation d’aliments riches en gluten et caséine ainsi qu’une carence chronique en zinc et vitamine D
  • Les exercices physiques intenses
  • Les gastroentérites bactériennes ou virales
  • Le stress chronique et les maladies qui en découlent (dépression, anxiété, troubles du sommeil)

La glutamine met un terme à la porosité intestinale !

La L-glutamine est un acide aminé qui se trouve dans le persil et l’épinard crus, les produits laitiers, la viande rouge et le poisson blanc. Elle sert avant tout de carburant énergisant pour les cellules de l’intestin grêle. La L-glutamine est notamment indispensable à la croissance et au renouvèlement des entérocytes ainsi qu’à l’étanchéité des jonctions serrées. La prise de L-glutamine à raison de 2 g par jour aide à restaurer et à maintenir l’intégrité de la paroi intestinale. Elle devrait être envisagée avant un traitement à base de probiotiques à forte dose. Pour de meilleurs résultats, il est recommandé de réduire la consommation d’aliments riches en gluten et caséine, qui contribuent à endommager les jonctions serrées.

Référence: Rao R, Samak G. Role of Glutamine in Protection of Intestinal Epithelial Tight Junctions. J Epithel Biol Pharmacol. 2012 Jan; 5 (Suppl 1-M7):47-54.

Perfect skin - peau à problèmes Perfect skin - peau à problèmes
L-Glutamine : restaure la perméabilité intestinale Acidophilus et Bifidus 60 milliards : probiotiques pour équilibrer votre flore intestinale
Qu’est-ce qu’un intestin poreux ?
Notez cet article

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.