Rhumatismes : une solution réellement efficace existe-t-elle ?

La polyarthrite rhumatoïde et la spondylarthrite ankylosante sont des rhumatismes inflammatoires peu connus du grand public. Elles touchent plus de 500 000 personnes en France, conduisant à un handicap sévère dès la trentaine. Le traitement des rhumatismes inflammatoires repose sur la prise de glucocorticoïdes et d’immunosuppresseurs, généralement à vie. Bien que ces médicaments soulagent les symptômes de façon efficace, ils ne ralentissent pas l’évolution des maladies. De plus, en réprimant le système immunitaire, ils exposent les patients à des risques accrus de cancers et d’infections à répétition. Une solution réellement efficace existe-t-elle ?

Comment ralentir l’évolution d’un rhumatisme inflammatoire pour arrêter la destruction des tissus articulaires et osseux ?

Il faut adapter son mode de vie (par exemple, exercer régulièrement une activité physique afin de renforcer les muscles du dos, de maintenir une bonne posture et d’améliorer l’amplitude des mouvements), mais aussi son alimentation. Les acides gras essentielles oméga-3 et plus spécifiquement, ceux issus de certains poissons sauvages (anchois, maquereau, sardine), contribuent à ralentir la détérioration des articulations et des os (1). Idem pour la vitamine D3, qui figure au rang des plus activement bienfaisantes pour contenir nombre de symptômes d’un rhumatisme inflammatoire (2).

Finalement, la membrane de coquille d’œuf (NEM) freine la production du facteur de nécrose tumorale alpha (TNF-a), qui joue le rôle primordial dans l’apparition des rhumatismes inflammatoires (3). Elle permet ainsi de stopper les messagers de l’inflammation avant qu’ils ne la déclenchent. La membrane de coquille d’œuf réduit la douleur handicapante et le gonflement des genoux, améliorant l’aisance des mouvements et ceci, dès le septième jour. Elle montre un potentiel prometteur et ciblé contre un rhumatisme inflammatoire.

Le bénéfice de la prise de ce produit naturel issu de l’aviculture est immense pour la qualité de vie des patients. La membrane de coquille d’œuf permet de diminuer le dosage de médicaments analgésiques et anti-inflammatoires, généralement très agressifs pour le système digestif.

De plus, la NEM inhibe l’activité de deux enzymes (collagénase et elastase), ralentissant ainsi le vieillissement prématuré de la peau (4). C’est un avantage non négligeable, surtout, lorsqu’on est confronté à un rhumatisme inflammatoire dès le plus jeune âge.  

Références :

1. Souza PR, et al. Implications for eicosapentaenoic acid- and docosahexaenoic acid-derived resolvins as therapeutics for arthritis. Eur J Pharmacol. 2015 Jul 9. 2. Chandrashekara S, et al. A. Role of vitamin D supplementation in improving disease activity in rheumatoid arthritis: An exploratory study. Int J Rheum Dis. 2015 Oct 20. 3. Benson KF, et al. Effects of natural eggshell membrane (NEM) on cytokine production in cultures of peripheral blood mononuclear cells: increased suppression of tumor necrosis factor-a levels after in vitro digestion. J Med Food. 2012 Apr; 15(4):360-8. 2. Ruff KJ, et al. 4. Yoo J, et al. Effects of Egg Shell Membrane Hydrolysates on Anti-Inflammatory, Anti-Wrinkle, Anti-Microbial Activity and Moisture-Protection. Korean J Food Sci Anim Resour. 2014; 34(1):26-32.
Joint control
Joint Control La membrane de coquille d’œuf pour retrouver souplesse et mobilité articulaire
 
Rhumatismes : une solution réellement efficace existe-t-elle ?
Notez cet article

Ecrit par

4 commentaires to “Rhumatismes : une solution réellement efficace existe-t-elle ?”

  1. josette dit :

    Bonjour,

    oui à 30 ans j’ai souffert horriblement de douleur au genoux, travaillant assise avec des geste répétitif, puis j’ai changer de poste et commencé à me soigner par les plantes.
    Des dépuratifs plantes pour l’organisme, le transit et le foie à chaque saison, plus une cure de gélules d’orthie piquante ( la feuille) accompagné de séances de yoga. auquel j’ai ajouté depuis un an la sophrologie, bien sur beaucoup de marche, d’activité.
    aujourd’hui j’ai plus de 60 ans , je ne souffre pas et mets toujours mes chaussures à talons, escarpins!!!!!!!
    Bonne santé à toutes et tous

    • Irina dit :

      Je vous remercie de votre commentaire. Je souligne également l’importance cruciale d’un mode de vie sain et d’une activité physique régulière dans le traitement d’un rhumatisme inflammatoire.

  2. Geneviève dit :

    Je suis soignée pour une polyarthrite rhumatoïde depuis 19 ans, ce sont les pieds et les mains, malgré les traitements, ils sont déformés et depuis 6 mois je suis sous piqûre, je souffre presque plus. Je n’ai pas de problème aux genoux. Par contre j’ai fait un AVC et j’ai des sequelles du côté gauche, la main ne répond presque plus et je traîne le pied. Est ce que le complément alimentaire me ferait du bien ?

    • Adeline dit :

      Bonjour, malheureusement nous ne pouvons pas nous substituer à un avis médical. Je vous invite à prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. Cordialement.

Laisser un commentaire

Message