Le sélénium : Le pouvoir de la déesse de la lune

Antioxydant, cardioprotecteur, anticancéreux, le sélénium tient ses origines du nom grec Sélênê, Déesse de la Lune. C’est un élément trace, dit métalloïde impliqué dans de nombreuses fonctions biologiques de l’organisme. Le sélénium participe à la réparation de notre patrimoine génétique (ADN), assure la production des hormones de la thyroïde et permet de palier les infections saisonnières. Nécessaire à la synthèse de nouvelles cellules nerveuses, le sélénium améliore l’humeur, réduit la fréquence des dépressions et aiguise la concentration. Cet « antirouille moléculaire » lutte contre les attaques des radicaux libres et protège les cellules contre l’oxydation. Le sélénium assure la motilité des spermatozoïdes amplifiant considérablement les chances d’une fécondation réussite. Un apport régulier en sélénium réduirait le risque d’apparition du cancer de la prostate* et des polypes précancéreux*  du côlon. Actuellement, de nombreuses recherches sont en cours pour évaluer l’emploi de cet élément en tant qu’adjuvant anticancéreux prometteur de la thérapie classique.

Passé un certain âge, les taux plasmatiques du sélénium tentent de s’éloigner des critères optimaux. Or, sa concentration sanguine est un indicateur de la longévité ! Une carence en sélénium se traduit par une diminution des défenses immunitaires, une fatigue importante, des troubles musculaires, d’infertilité masculine, des infections à répétition et de certains troubles cardio-vasculaires. Son déficit peut être à l’origine des disfonctionnements graves de la thyroïde conduisant à la mort définitive des cellules thyroïdiennes. A noter : les végétariens, les fumeurs et les gros consommateurs d’alcool sont des sujets à risque d’inquiétantes carences chroniques.
La L-sélénométhionine est une forme organique de sélénium. Biodisponible pour l’absorption à 100%, cette molécule résiste à l’acidité gastrique et s’intègre rapidement dans toutes les protéines de notre corps. Sachez que toutes autres formes de sélénium (p.ex. séléniate ou sélénite de sodium) sont difficilement assimilables et moins bien métabolisées. Elles peuvent être toxiques tant pour l’organisme que pour l’environnement au-dessus d’un certain seuil.

Sélénium Antioxydant puissant. Renforce le système immunitaire. Accroit la fertilité masculine. Indispensable à la synthèse des hormones thyroïdiennes.

 Sélenium en complément alimentaire

Le sélénium : Le pouvoir de la déesse de la lune
3 (60%) 1 vote

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.