La frénésie de la vie quotidienne, avec ses contraintes, ses soucis et ses stimuli constants, peut submerger le cerveau. Toutefois, être en permanence « à fond » peut conduire le cerveau et le corps à succomber à l’hyperactivité, l’anxiété, la panique, aux dépendances, aux maux de tête, voire à la dépression. Et...
Lire plus