Quel traitement naturel pour la prostate ?

Mictions abondantes ou au contraire difficultés à uriner, fréquence urinaire soutenue pouvant obliger à se lever la nuit… Après 50 ans, près d’un homme sur deux présente ces symptômes, la plupart du temps causés par une hypertrophie de la prostate (adénome de la prostate). Qu’il s’agisse de prévention du cancer ou en cas d’adénome, certaines plantes peuvent aider au traitement naturel des troubles de la prostate.

Mieux comprendre le fonctionnement de la prostate

La prostate est une glande du système reproducteur mâle, située directement sous la vessie, en avant du rectum. Elle est à peu près de la taille d’une noix. La contraction et le relâchement des fibres musculaires de la prostate permettent le contrôle de l’écoulement de l’urine dans l’urètre, un canal qui part de la vessie et court jusqu’à l’extrémité du pénis.

Lorsqu’il y a un dysfonctionnement de la prostate, notamment dû à la présence d’un adénome, des complications peuvent survenir, comme une infection urinaire, la rétention des urines et d’autres troubles.

Les symptômes de l’adénome de la prostate

L’adénome de la prostate, également appelée hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), est une tumeur bénigne qui affecte presque la totalité des hommes, le plus souvent après 50 ans. Il se caractérise par une augmentation du volume de la prostate conduisant à des symptômes urinaires en raison de la compression que la tumeur exerce sur l’urètre.

Parmi les symptômes les plus courants, on peut citer :

  • des douleurs lors des mictions,
  • une augmentation de la fréquence des mictions, en particulier la nuit,
  • une urgence à uriner, voire des fuites urinaires,
  • l’interruption intempestive du jet d’urine, voire une réduction de sa force et de sa taille,
  • le sentiment de ne pas avoir terminé de vider sa vessie,
  • forcer sur la vessie pour uriner…

Le diagnostic clinique, simple, se réduit à un toucher rectal pour vérifier le volume, la surface et la consistance de la prostate. Il peut être pratiqué par votre médecin traitant.

Même si la présence d’un adénome est généralement sans danger, il peut toutefois se développer en tumeur cancéreuse (adénocarcinome). Il est donc important, dès que vous constatez le moindre trouble urinaire, de consulter votre médecin.

Adénome de la prostate : des traitements naturels existent

En cas de HBP, les médecins prescrivent souvent des médicaments alpha bloquants, comme l’alfuzosine ou la tamsulosine, et des médicaments inhibiteurs de la 5 alpha réductase pour réduire le volume de la prostate.

D’un autre côté, de nombreuses études ont démontré le pouvoir exceptionnel de certaines plantes dans la réduction des troubles de la prostate chez l’homme. Par exemple, la complémentarité de certaines, comme les tomates, le palmier nain et la racine d’ortie, peuvent vous permettre de maintenir votre prostate en pleine santé.

Le lycopène, un traitement naturel à titre préventif

Les tomates contiennent du lycopène, un puissant caroténoïde. On le retrouve également dans la pastèque, la goyave ou encore l’abricot. Plusieurs études ont pu démontrer qu’un régime à base de tomates était associé à une réduction du risque d’apparition de certaines tumeurs, et que le lycopène pouvait également réduire l’agressivité d’un cancer de la prostate déjà déclaré (1).

La prise régulière de lycopène en complément alimentaire peut donc aider à maintenir votre prostate en fonctionnement optimal, et ainsi éviter qu’un éventuel adénome se déclare. Il peut également être un soutien précieux comme traitement naturel du cancer de la prostate.

A noter que le lycopène a un fort pouvoir antioxydant et qu’il possède également des propriétés permettant de lutter contre l’asthme (2) et l’athérosclérose (3), tout en protégeant la peau contre les méfaits du soleil.

Le palmier nain et la racine d’ortie pour soulager les troubles de la prostate

Le complexe palmier nain + racine d’ortie permet de ralentir efficacement une hypertrophie bénigne de la prostate déjà présente. En effet, la combinaison de ces deux plantes freine l’action de la DHT (hormone mâle sexuelle) qui provoque la croissance rapide des cellules de la prostate.

En outre, cette association de plantes permettrait une franche amélioration des troubles urinaires (amélioration du débit urinaire et réduction de la fréquence des mictions nocturnes) en seulement 30 jours de traitement ! (4).

Messieurs, si vous recherchez un traitement naturel pour l’hypertrophie de la prostate, le palmier nain associé à la racine d’ortie est sans doute le complément alimentaire naturel qu’il vous faut !

Références :

(1). Stacewicz-Sapuntzakis M, Bowen PE. Role of lycopene and tomato products in prostate health. Biochim Biophys Acta. 2005 May 30;1740(2):202-5. Review. (2). Riccioni G, Bucciarelli T, Mancini B, Di Ilio C, Della Vecchia R, D’Orazio N. Plasma lycopene and antioxidant vitamins in asthma: the PLAVA study. J Asthma. 2007 Jul-Aug;44(6):429-32. (3). Arab L, Steck S. Lycopene and cardiovascular disease. Am J Clin Nutr 2000 Jun;71(6 Suppl):1691S-5S; discussion 1696S-7S. (4). Schneider HJ, et al. Treatment of benign prostatic hyperplasia. Results of a treatment study with the phytogenic combination of Sabal extract WS 1473 and Urtica extract WS 1031 in urologic specialty practices. Fortschr Med. 1995 Jan 30;113(3):37-40.

palmier nain et la racine d’ortie Lycopene
palmier nain et la racine d’ortie Lycopene
Detail Detail
Quel traitement naturel pour la prostate ?
3 (60%) 1 vote

Ecrit par

5 commentaires to “Quel traitement naturel pour la prostate ?”

  1. JOHN dit :

    ET LES CAUSES PSYCHO6EMOTIONNELLES ,,,,

  2. Julie dit :

    Les remèdes naturels et tout particulièrement les plantes peuvent être un véritable atout pour la santé. Préserver sa prostate est essentiel pour réduire les risques de fuites urinaires et bien vieillir. Le palmier nain associé à la racine d’ortie est un traitement à essayer !

Laisser un commentaire

Message