Quand notre système immunitaire fait de l’excès de zèle

Les allergies touchent près de 40 % de la population mondiale à ce jour 1 enfant sur 4 est touché par ce phénomène grandissant. Les rhinites allergiques, l’asthme et les allergies alimentaires représentent , vous vous en doutez un coût important de prise en charge pour le système de soins de santé.

Quelles sont les approches naturelles satisfaisantes à ce jour pour se défaire des traitements médicamenteux qui ne soignent pas les causes profondes ? Sans compter les effets secondaires..

Une allergie est une réaction anormale et excessive de notre système immunitaire qui s’attaque à une substance inoffensive de notre environnement ou à un intrus qui n’est pas sensé engendrer une réaction si importante… Les symptômes peuvent apparaître très rapidement après exposition à l’allergène ou peuvent apparaître quelques jours plus tard. On sait que l’allergie est due à un excès de Th2 au profit des Th1 ( on parle aussi de plus en plus des TH9, TH17 ) . https://www.nature.com/articles/mi201276

Cet excès se traduit par surproduction d’IgE après inhalation, ingestion ou contact avec un allergène. Des aliments non reconnus tant ils sont transformés et des protéines mal digérées ou trop chauffées pénètrent la paroi de l’intestin grêle et sont mises en circulation sans être identifiées par notre système immunitaire qui va déclencher un processus d’inflammation.

Cette perméabilité de l’intestin, vaste concept bien connu en naturopathie et médecine fonctionnelle, est problématique car elle augmente l’état d’excitation du système immunitaire et est à l’origine de problèmes d’inflammation de bas grade et pathologies auto immunes, phénomène tout aussi grandissant. La barrière intestinale étant malmenée par le stress, les médicaments, l’alimentation inappropriée et dénaturée ( gluten moderne, edulcorants de synthèse, produits laitiers pasteurisés, graisses trans), nous mettons le focus plus que jamais sur des muqueuses en bon état et c’est une approche très intéressante d’un point de vue résultats quand on individualise les traitements et conseils comme il se doit. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6996528/

Une société trop hygiéniste est aussi un des facteurs responsables de cette montée en flèche des allergies Les enfants qui auraient vécu dans des environnements trop propres, disons dans un appartement en ville avec des parents très concernés par l’hygiène, seraient beaucoup plus susceptibles de développer des allergies. De nombreuses études en attestent.

Un allergène est un antigène, c’est-à-dire qu’il va être reconnu par notre système immunitaire pour engendrer une réponse inflammatoire. Pour chaque antigène, notre système va fabriquer un anticorps, l’IgE dans le cas de l’allergie. L’IgE va pouvoir fixer 2 antigènes, les emprisonner en quelque sorte, afin de faciliter la reconnaissance et la destruction par le système immunitaire. Cette association antigène-anticorps est appelée « complexe immun ». Plus il y a de complexes immuns, plus le système immunitaire sera en alerte…

Le foie est l’organe principal de détoxification des complexes et c’est bien pour cette raison qu’en médecine chinoise en parle tellement de soutien de cet organe clé au mois de mars ( printemps chinois) pour diminuer l’incidence des allergies ! Si le foie fait mal son travail de nettoyage, on sera beaucoup plus réactif aux allergènes. On va aider le foie sensé éliminer les complexes immuns d’une manière rapide et efficace afin de diminuer la charge sanguine en allergènes : afin de faciliter cette élimination, une synergie de plantes telles que la racine de pissenlit ou racine de bardane, de l’artichaut et du desmodium seront d’une grande aide surtout prises autour du mois de mars .La gestion du stress est une étape clé dans la gestion des symptômes de l’allergie. Un mauvais sommeil, trop d’aliments sucrés et raffinés et une mauvaise résistance au stress sont autant de facteurs aggravants.

Il parait essentiel de mieux apprendre à gérer le stress à travers les nombreuses techniques de relaxation que nous connaissons aujourd’hui. Un bon nombre d’études montrent que les épisodes stressants de la vie et le stress chronique ont un impact net sur les crises d’asthmes allergiques .

Quelles solutions ?

Les muqueuses ( poumons, intestins entre autres ) lorsqu’elles sont altérées laissent entrer le non- soi à travers le soi, il est donc impératif de renforcer le système mucosal et de renforcer nos barrières à l’heure où notre environnement tout entier les agresse ! Les probiotiques et prébiotiques qui ont plus que fait leurs preuves (nombre notoire d’études en attestant) mais aussi des acides aminés comme la glutamine ( à doses physiologiques) ou la thréonine , l’acide gras butyrique, les vitamines A et D, mais aussi le zinc et l’acide folique. Des extraits végétaux comme la guimauve, la myrtille et des polyphénols tels que la grenade et le thé vert rediversifient le microbiote. N’oublions pas la relance nécessaire des sucs digestifs de l’ estomac, de la vésicule biliaire et du pancréas, afin de diminuer l’impact des aliments non digérés et toxines . Modulons le système immunitaire avec des plantes immuno – modulatrices et non stimulantes, je citerai à cet effet le cat’s claw ou griffe du chat, et les mycéliums de champignons ancestraux tels que le shitaké, maitaké et reishi.

On ne compte plus les très nombreuses études en lien avec la vitamine D, absolument incontournable dans la prise en charge des réactions allergiques quelles qu’elles soient. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5410413/

Elle équilibre la balance TH1/TH2 , est anti inflammatoire, réprime l’activation de la zonuline, protéine de jonction serrée et bien plus encore! https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7353247/

Quelles sont les plantes anti histaminiques intéressantes ?

Le plantain est un anti-histaminique important et bien connu. Sa feuille renferme dans sa composition des iridoïdes dont le principal est l’aucuboside. L’aucuboside a des propriétés antibactériennes et antitussives utilisées pour soigner les affections broncho-pulmonaires. Les mucilages présents ajoutent une action adoucissante, émolliente et facilitent l’expectoration. De plus, grâce à sa composition, le plantain est également anti-inflammatoire et anti-allergique. Il sera donc un précieux allié dans toutes les manifestations respiratoires allergiques et sur la composante inflammatoire des bronchites, pharyngites et laryngites.

Le cassis était prescrit comme supplément nutritionnel dans les cas de troubles occasionnés par le pollen du cèdre du Japon. Les études scientifiques ont ensuite corroboré ces utilisations empiriques.

La quercétine est un flavonoïde provenant des plantes. Deux études indépendantes démontrent que 100 mg de quercétine prise pendant 8 semaines diminue de manière significative les symptômes de l’allergie au pollen La quercétine inhibe aussi la réponse inflammatoire déclenchée par la reconnaissance d’un antigène par le système immunitaire.. Pigment alimentaire naturel, la quercétine possède un rôle anti-asthme reconnu. Enfin, le plantain régule la toux et facilite la respiration en cas de bronchite allergique.

La périlla Les graines, les feuilles et surtout l’huile de périlla sont utilisées depuis des siècles en cuisine pour éviter les allergies alimentaires mais son action est bien plus importante. En effet, ces dernières années, des études poussées ont démontré que la périlla peut être utilisée à la fois en prévention, puisqu’elle contribue au renforcement des défenses naturelles, mais aussi en cas de crise allergique puisqu’elle limite certains états inflammatoires.

La vitamine C semble agir en tant qu’anti-histaminique avec des taux d’histamine en circulation sanguine inversement proportionnels au taux de vitamine C.

Comme vous pouvez le lire, les solutions existent et encore une fois il est tellement plus intéressant de se tourner vers un mieux – être en travaillant sur les « root causes »ou racines profondes comme je les appelle, on en ressort en bien meilleure santé et c’est tellement plus gratifiant.

Catherine Godisiabois

Naturopathe- Nutritionniste- Consultante 
Allergo STOP Liver Detox Harpagophytum (Griffe du Diable)
Allergo STOP Liver Detox Harpagophytum (Griffe du Diable)
Detail Detail Detail
Ginseng de Sibérie Vitamine C Ginseng de Sibérie
Ginseng de Sibérie Vitamine C Vitamine D
Detail Detail Detail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.