Connaissez-vous votre point F ?

Le point G, on connaît, lié à la sexualité féminine. Mais le point F ?

Il s’agit d’un « orgasme des papilles », ne souriaient pas, c’est très sérieux, qu’a théorisé un scientifique américain diplômé d’Harvard, le docteur Howard Moskowitz.

Il nomme bliss point (littéralement : point de félicité, plus communément point F) le plaisir éprouvé en consommant du sucre, plaisir qui monte jusqu’à un authentique orgasme sensoriel (pour reprendre la comparaison avec le point G).

Howard Moskowitz, évoquant une ingénierie révolutionnaire, a vendu très cher son concept aux industriels de l’agroalimentaire pour qu’ils augmentent la teneur en sucre de leurs produits. Pas seulement le sucre, son concept de point F concerne aussi le sel et les graisses.

Il est vrai que la langue est un muscle qui est recouverte de 10 000 papilles gustatives (vous avez bien lu : dix mille). C’est la salive qui libère les molécules des aliments et des boissons, molécules qui entrent en contact avec les récepteurs situés à l’extrémité de ces papilles, chacune étant reliée directement aux neurones de notre cerveau qui reconnaissent ainsi les quatre saveurs primaires : le sucré, le salé, l’acidité et l’amertume.

Or les dérives actuelles de l’industrie agroalimentaire ont une conséquence : toujours plus de sucre, plus de sel, plus de graisses … pour satisfaire le point F au détriment de la santé.

St. John's Wort (Millepertuis)
Gymnema sylvestre, la plante anti-sucre par nature
Details

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.