La frilosité excessive, que faire ?

maladie de Raynaud

La maladie de Raynaud est une affection fréquente qui touche environ 15% de la population française. Soudain, les doigts et les orteils deviennent blancs, engourdis, glacés au toucher, comme morts. Plus rarement, mais toujours de manière symétrique, la maladie de Raynaud touche le nez, la langue, les joues, les oreilles, les lèvres et même les mamelons. Quelle est l’origine de ce phénomène ? Explications.

A l’origine de la maladie de Raynaud, il y a un arrêt de la circulation artérielle « digitale » provoqué par les contractions brutales de petits vaisseaux des extrémités du corps. Celles-ci sont généralement causées par le froid, le stress ou le choc émotionnel. Attention à ne pas confondre la maladie de Raynaud et le «syndrome» qui porte le même nom. Le syndrome de Raynaud est une affection dite «secondaire» provoquée par différentes maladies alarmantes (sclérodermie, lupus, polyarthrite rhumatoïde, hypothyroïdie, diabète, anémie ferriprive, etc.).

Quel est le mécanisme de la maladie de Raynaud ?

Lorsque les artères périphériques de petit calibre (artérioles) se resserrent, le sang ne peut plus aisément circuler à la surface de la peau. Privés d’oxygène et de chaleur, les doigts et les orteils deviennent blancs ivoire, puis bleus. Lorsque ces artérioles se dilatent et retrouvent leur lumière, les pieds et les mains se réchauffent. Ils deviennent marbrés ou rouge-vifs, picotent, brûlent et élancent pendant que le sang les alimente à nouveau. Gênante au quotidien, cette sensation désagréable peut durer de quelques minutes à quelques heures.

Quels sont les facteurs de risque de souffrir de la maladie de Raynaud ?

  • La prédisposition génétique : 30 % des personnes qui ont un parent touché sont également atteintes.
  • Le sexe féminin : les femmes âgées de 15 ans à 40 ans représentent plus de 80% des cas de maladie de Raynaud.
  • Les traumatismes, les compressions et les engelures aux mains et pieds.
  • Les professions particulières telles que pianiste, poissonnier, carrossier, carreleur, masseur, etc.
  • Le stress, les émotions et l’utilisation prolongée de certains médicaments « vasoconstricteurs ».

Comment peut-on prévenir les crises ?

Il suffit parfois d’éviter l’exposition aux températures glaciales, de porter des vêtements amples et chauds, de cesser de fumer et d’écarter des situations stressantes. Les exercices physiques réguliers (natation, flexions des genoux, extensions des mollets) renforcent les vaisseaux sanguins tout en améliorant la circulation périphérique. Les bains de jambes alternés (un jet d’eau chaude puis un jet d’eau froide) agissent positivement sur le système circulatoire. Il en est de même pour les massages aux huiles chaudes (cyprès, sésame, lavande) parfaits pour réchauffer les mains et les pieds.

Qu’en est-il des suppléments nutritionnels ?

L’extrait normalisé de Ginkgo biloba (titré à 24-25 % en glucoflavonoïdes et à 6 % en terpéno-lactones) est le seul supplément nutritionnel officiellement reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé pour le traitement de la maladie de Raynaud. C’est un fait cliniquement démontré que son apport (120 mg 2-3 fois par jour durant 8-10 semaines) réduit la fréquence et l’intensité des crises, en améliorant la circulation sanguine périphérique. Les substances bioactives du Ginkgo biloba ont également des effets bénéfiques sur les maux de tête, les vertiges et les pertes de mémoire. Les troubles de la vue et les bourdonnements d’oreilles peuvent également être atténués grâce à cette plante.

Référence:
Muir AH, Robb R, McLaren M, Daly F, Belch JJ. The use of Ginkgo biloba in Raynaud’s disease: a double-blind placebo-controlled trial. Vasc Med. 2002;7(4):265-7.

Notre produit

Ginkgo Biloba – accroît la circulation sanguine dans les pieds et les mains. Extrait de Ginkgo biloba en complément alimentaire

 

2 Comments

  1. il ny a pas que la maladie de Rayraud qui cause froid aux extrémités ,mais une maladie bien plus sévére , car froid aux pieds et aux mains , et bcp de douleurs
    c’est le syndrome d’ehlers Danlos trés difficile a vivre …….,reconnu en ALD ,
    cordialement

    • Tout à fait ! Malheureusement, le syndrome d’Ehlers-Danlos, maladie génétique rare du tissu conjonctif, reste pratiquement inconnu des médecins. D’où il a y de nombreuses erreurs sérieuses en ce qui concerne le suivi du patient.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.