Questions/Réponses sur la levure de riz rouge

Qu’est ce que la levure de riz rouge ?

La levure de riz rouge (Monascus purpureus) est un champignon microscopique cultivé sur le riz. Elle produit des pigments pourpres (monacolines), structurellement
très proches des médicaments classiques les plus prescrits. Les monacolines sont des molécules qui réduisent la production du cholestérol, offrant, par conséquence,
une protection cardio-vasculaire efficace. Renforcées par les phytostérols et autres substances bioactives, elles exercent un puissant effet hypocholestérolémiant.

S’agit-il d’une statine naturelle ?

Tout à fait. Dénuée de conservateurs, de stabilisants, d’épaississants et d’autres additifs obligatoirement présents dans les médicaments conventionnels, la levure
de riz rouge est une alternative naturelle aux statines de synthèse. Elle s’adresse surtout aux personnes qui ne peuvent plus utiliser ce genre de médicaments à cause
de douleurs musculaires, de fatigue permanente, d’essoufflements, de diarrhées et de perte de la libido.

J’ai pris de la levure de riz rouge. Au bout de deux mois, j’ai refait une analyse de sang : rien n’a changé, mon taux de cholestérol est encore trop élevé.
Mon cardiologue est sceptique. Qu’en pensez-vous ?

Les effets de la levure de riz rouge ne sont ni immédiats ni radicaux : elle travaille lentement mais effectue des changements durables. C’est un fait cliniquement démontré :
la prise de 2,4 g de levure de riz rouge (2 gélules de 600 mg le matin et 2 gélules de 600 mg le soir avec le repas) pendant 16 semaines permet de réduire de 23% le taux
de cholestérol-LDL et de 15,5 % de cholestérol total.

Quel supplément me conseillez-vous pour une meilleure efficacité ?

Comme tous les inhibiteurs de la HMG-Co A réductase (enzyme responsable de la production du cholestérol par le foie), la levure de riz rouge abolit la synthèse de la
coenzyme Q10. Or, la coenzyme Q10 est une sorte de carburant qui aide le cœur, les poumons et les muscles à fonctionner de manière optimale. Prendre la coenzyme
Q10, c’est réduire les essoufflements à l’effort, apaiser les douleurs musculaires et maîtriser la pression artérielle.

Pourquoi cette « levure magique » n’est-elle pas prescrite par les médecins et remboursée par la sécurité sociale au même titre que les statines ?

La levure de riz n’est pas un médicament. Bien qu’il s’agisse d’un supplément d’extrême importance, il ne fait pas partie de compléments alimentaires présents sur la
liste des produits remboursés à hauteur de 65 % par la sécurité sociale.

J’ai lu dans un magazine sur la santé, que la levure de riz rouge n’était pas si bonne que ça, bien au contraire.

Il s’agit de la levure de riz rouge contaminée par la citrinine, une mycotoxine qui provoque des atteintes rénales graves. C’est la raison pour laquelle il est préférable
d’acheter un produit certifié « organique » ou « bio », en évitant les suppléments « bon marché ».

Qu’en est-il du côté de la législation ?

L’agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) s’est officiellement prononcée en faveur de la levure rouge après examen de l’ensemble des données scientifiques
(EU Register on nutrition and health claims, EFSA, 2012). Tenant compte de ces données, l’EFSA recommande les compléments alimentaires standardisés en monacoline K
et souligne que la quantité de cette monacoline ne doit pas excéder 10 mg par jour.

Produit cité dans notre article :

Levure de riz rouge Réduit naturellement le taux de cholestérol, efficace chez les patients intolérants aux statines. Levure du riz rouge en complément alimentaire

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.