La mélatonine : L’hormone du sommeil, anti-fatigue et anti-stress ! Mais pas seulement…

Interview du Dr. Annette Gadomski

A la base, la mélatonine est une hormone connue principalement pour lutter contre les problèmes de sommeil et pour prévenir la fatigue.
Le Dr Annette Gadomski, spécialiste de la médecine anti-âge, et de nombreuses affections et troubles comme l’insomnie, nous en dit plus sur cette hormone qu’il n’est pas inutile de prendre en complément alimentaire, notamment en cas de problèmes d’insomnie, de stress et/ou de fatigue passagère ou chronique mais pas seulement…

Philippe Kerforne : Quelle est l’origine de la mélatonine ?

Dr Annette Gadomski : La mélatonine (N-acétyl-5-méthoxytryptamine) est une hormone naturelle produite par la glande pinéale ou épiphyse. Cette glande endocrine de l’épithalamus sécrète la mélatonine à partir de la sérotonine.

L’action de la mélatonine est essentielle pour notre organisme, notamment pour réguler nos rythmes biologiques de sommeil et de veille, gérer les changements saisonniers de lumière entre le jour et la nuit mais pas uniquement…

On lui donne le nom « d’hormone du sommeil », non seulement à cause de son action bénéfique dans ce domaine mais, aussi parce qu’elle est synthétisée plus rapidement la nuit qu’en présence de lumière. Le corps en produit six fois plus la nuit que le jour. En journée, c’est le tube digestif qui la produit.

La synthèse de la sérotonine est, elle-même, dépendante de la quantité de tryptophane dans le cerveau. Cet acide aminé se trouve dans les protéines.
La pénétration par le tryptophane de la barrière hémato-encéphalique dépend aussi de la sécrétion d’insuline suite à la consommation de glucides. Autrement dit, plus vous consommez de glucides et plus l’organisme sécrète de l’insuline. Ce qui facilite le franchissement de la barrière hémato-encéphalique par le tryptophane.

Il faut donc consommer des aliments riches en tryptophane pour favoriser toute le processus biologique aboutissant, en bout de chaîne, à la production de mélatonine.

Ainsi, dans le cerveau, le tryptophane est hydroxylé en 5-hydroxytryptophane (5-HTP) puis, à l’issue d’un processus de synthèse complexe, il est transformé en sérotonine, elle-même donnant de la mélatonine sous l’effet de l’enzyme hydroxyindole-O-méthyltransférase. Ce processus nécessite aussi la présence de vitamines B3, B6 et B9 et de minéraux.

« Une supplémentation se justifie par le processus complexe et le nombre de substances nécessaires à sa production naturelle »

Philippe Kerforne : Puisque la mélatonine est produite par notre glande pinéale, pourquoi faut-il se complémenter en mélatonine ?

Dr Annette Gadomski : Parmi les aliments contenant beaucoup de tryptophane, je conseille surtout les poissons, les fruits de mer et les volailles, crus ou cuisinés à basse température.

Les autres produits en contenant comme les laitages par exemple sont des aliments moins bons pour la santé et, donc, nous les évitons et nous ne les conseillons pas.

Cependant, même la consommation d’aliments riches en tryptophanes n’est pas toujours suffisante pour que la glande pinéale sécrète suffisamment de mélatonine, d’où la nécessité de se supplémenter en cure ou régulièrement en cette hormone, notamment en cas de problèmes de sommeil, de fatigue, de stress et pour combattre une infinité de problèmes décrits ci-dessous.

De plus, rappelez-vous que, pour accélérer la sécrétion de mélatonine, il faut aussi des vitamines B3, B6 et B9. On trouve celles-ci, en particulier, dans les viandes (foie de bœuf, poulet, dinde…), les poissons (saumon, thon, flétan…), la levure de bière, les graines de tournesol, les noix, le riz complet…sans compter la présence indispensable de minéraux, principalement de magnésium et de zinc.

Le nombre d’ingrédients nécessaires à la synthèse de la mélatonine est un argument supplémentaire pour s’assurer un apport complémentaire de cette hormone.

« Cette hormone exerce une action en profondeur sur nos cycles chronobiologiques et de nombreux processus physiologiques »

Philippe Kerforne : Quelles sont les principales applications de la mélatonine

Dr Annette Gadomski : La mélatonine possède des effets avérés sur les problèmes de sommeil, notamment les insomnies, et la fatigue, qu’elle soit passagère ou chronique. De plus, cette hormone exerce une action en profondeur sur nos cycles chronobiologiques naturels.

Son rôle capital a été mis en évidence par de nombreuses études scientifiques. Celles-ci ont souligné son action dans le retour à un sommeil profond et réparateur permettant de se réveiller en pleine forme avec un grand dynamisme. De même, elle peut aider à retrouver un rythme de sommeil normal en cas de décalage horaire.

Outre ces actions les plus connues, la mélatonine contribue à conserver ou à restaurer l’équilibre de notre système nerveux, notamment par son action sur la fabrication des neurones et de nombreux neurotransmetteurs.

Dans ce dernier cas, la mélatonine permet de lutter contre le stress, la dépression, les idées noires, l’angoisse, les états anxiogènes…

Philippe Kerforne La mélatonine a de nombreux effets bénéfiques sur l’organisme. Pouvez-vous en citer d’autres ?

Dr Annette Gadomski : On peut citer l’utilisation de la mélatonine dans le cas de trouble de déficit de l’attention, de l’hyperactivité ou des troubles neurologiques, en particulier chez les enfants ou de la diminution de la douleur chez les bébés.

De même, ses effets bénéfiques sur notre corps sont nombreux, notamment sur la croissance osseuse, sur le renforcement de notre force physique et sur le développement musculaire.
Cette hormone a aussi une action positive sur le système cardio-vasculaire et sur l’hypertension artérielle. Elle fluidifie la circulation sanguine, diminuant, par exemple, le risque de création de caillots sanguins.

La mélatonine aide aussi à avoir des cheveux, des ongles et des dents en bonne santé. Elle accélère la réduction des fractures et diminue considérablement l’impact traumatisant des blessures et des chocs.

Cette hormone anti-insomnie, anti-fatigue et antistress peut aussi avoir un effet bénéfique sur notre équilibre métabolique, sur notre système digestif, sur l’assimilation par notre corps des minéraux, des vitamines, des protéines.

« Un effet bénéfique global sur tout l’organisme et sur notre psychisme »

Philippe Kerforne : On pourrait parler, dans le cas de la mélatonine, d’un effet bénéfique global sur tout l’organisme et sur notre psychisme ?

Dr Annette Gadomski : Tout à fait. Il est important d’insister sur l’unicité du corps et de l’esprit. De même, il est reconnu que des maladies sont liées les unes aux autres.

Ainsi, beaucoup d’entre elles peuvent causer ou être déclenchées par des problèmes psychiques. C’est ce que l’on appelle les maladies psychosomatiques, de « psycho » voulant dire « psychique » et « soma » signifiant le corps.

Dans ce cadre psychosomatique, la mélatonine a de nombreux effets sur le corps et l’esprit. Tout comme toutes nos fonctions organiques sont liées et dépendent les unes des autres, notre corps et notre esprit interagissent en permanence.

Il est, par exemple, prouvé qu’un état de fatigue peut déclencher ou participer à un stress… et vice-versa ! De même, le stress peut provoquer des états anxiogènes, de l’anxiété, mener à la dépression… et vice-versa !

Philippe Kerforne : Quels sont les effets d’une carence en mélatonine ?

Dr Annette Gadomski : La mélatonine est essentielle à notre métabolisme pour lutter contre les désordres métaboliques du système digestif, les dysfonctionnements du système nerveux et des fonctions cérébrales…

La carence en mélatonine peut entraîner, en particulier : le syndrome de retard de la phase de sommeil, de l’anxiété, une sensation de chaleur la nuit, notamment au niveau des pieds. La personne peut être tendue, agitée, ruminer ses pensées, être souvent inquiète…

De plus, un manque de sécrétion de mélatonine peut causer des retards de croissance, une mauvaise assimilation des vitamines, des minéraux, des protéines…

Philippe Kerforne : La mélatonine possède-t-elle des effets secondaires et y-a-t-il des contre-indications à sa prise en supplémentation ?

Dr Annette Gadomski : La mélatonine est en vente libre aux Etats-Unis et en Europe donc son efficacité a été avérée. Certains effets secondaires existent (somnolences, somnolence, irritabilité…) mais si vous ne respectez pas sa posologie, en cas de surdosage… comme pour tout remède ou médicament.

Philippe Kerforne : Quelle est la posologie la plus conseillée en supplémentation ?

Dr Annette Gadomski : Pour bénéficier de toutes les propriétés thérapeutiques de la mélatonine, la prise conseillée par voie orale peut aller jusqu’à 5 mg par jour.

Une cure sur le long terme est recommandée afin que la mélatonine agisse de façon durable sur votre organisme et vous débarrasser de votre problème de sommeil, de fatigue, de stress, d’angoisse, d’anxiété, de dépression, voire de plusieurs d’entre eux qui peuvent être liés comme je l’ai déjà évoqué plus haut.

La mélatonine peut se consommer seule ou en association avec d’autres ingrédients comme du L-tryptophane ou des plantes.

En conclusion : la mélatonine est naturellement produite par le corps, elle régule le rythme circadiens réveil et du sommeil.

Parfois la production endogène du corps est soit déficiente, soit sécrétée trop tôt ou trop tard, et donc une supplémentation est nécessaire et utile.
La mélatonine a une haute sécurité car elle ne crée aucune addiction ni dépendance.

Elle peut être utilisée chez les enfants et les femmes enceintes après un avis médical. A part ces deux cas, elle peut être aussi prise sans avis médical en tant que nutriment et complément alimentaire.

Propos recueillis par:
Philippe Kerforne, Journaliste pour NutriLife Shop

En savoir plus :
Docteur Annette Gadomski
Pour les prises de rendez-vous :
Tél : +32 (0)87 33 13 07
secretariatgadomski@gmail.com
www.gadomski-hormonotherapie.eu

RAPPEL DES PRINCIPAUX EFFETS POSITIFS DE LA MÉLATONINE :

  • Troubles du sommeil et rythme circadien
  • Repousse des cheveux chez la femme
  • Protège de la cataracte de la dégénérescence maculaire, en diminuant les radicaux libres : effet anti-oxydant
  • Cicatrices d’acné (utilisation locale)
  • Pression artérielle, fluidité du sang, cholestérol
  • Diminue la masse graisseuse
  • Améliore le contrôle glycémique, diminue donc le diabète
  • Diminue les spasmes intestinaux
  • Diminue la fibromyalgie
  • Augmente la densité osseuse
  • Augmente l’immunité
  • Diminue cancer par son rôle anti-oxydant
  • Augmente la longévité mais aussi la survie des patients atteints d’un cancer…
Mélatonine: Happy night

Améliore la qualité du sommeil

Gaba Nutrilife
La mélatonine : L’hormone du sommeil, anti-fatigue et anti-stress ! Mais pas seulement…
3.3 (66.67%) 6 vote[s]

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.