Le syndrome des jambes sans repos : qu’est-ce que c’est ?

Le syndrome des jambes sans repos

Syndrome des jambes sans repos… Assis(e) à table, au bureau, au cinéma, au volant, vous avez souvent une voire les deux jambes qui trépignent. Sans que vous puissiez les contrôler, elles essayent à s’occuper d’une façon ou d’une autre. La nuit tombée, pendant que vous dormez, elles gigotent encore plus et perturbent ainsi le sommeil. Au lever du jour, vous êtes extrêmement fatigué(e), stressé(e), angoissé(e). Signe de nervosité ou maladie ? En tous cas, ça énerve bien votre entourage !

Plus de 10% de la population souffre du syndrome des jambes sans repos (SJSR). Les personnes concernées éprouvent un besoin incontrôlable de bouger leurs jambes lorsqu’elles sont assises ou allongées. Les symptômes les plus courants (impatiences, sensations d’insectes qui grouillent dans les mollets, brûlures, douleurs dans les cuisses) s’aggravent toujours la nuit, transformant progressivement le sommeil en vrai supplice !

Les causes exactes de SJSR ou syndrome des jambes sans repos, restent encore mal connues. Il s’agit vraisemblablement d’une insuffisance cérébrale en dopamine, neuromédiateur très important. La dopamine permet la communication entre les cellules spécifiques du cerveau qui orchestrent les mouvements du corps. Une carence en dopamine rompt le travail coordonné de ces neurones, incitant les jambes à trépigner et les mains à trembler. Le syndrome des jambes sans repos peut être associé à une mauvaise circulation du sang ou à un manque chronique en vitamine B12 et en minéraux (fer, magnésium). Qu’en est-il des remèdes efficaces ? Augmentez naturellement le taux de dopamine et… détendez-vous !

Nous vous conseillons :

magnesium-malate
Magnesium malate
Detail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.