Pourquoi ce qui pue… PUE?

Sudation excessive et Bromhidrose plantaire

Nos aisselles, notre front, le creux de nos cuisses, la paume de nos mains et la plante de nos pieds contiennent de 3 à 5 millions de glandes sudoripares chargées d’évacuer la sueur et de réduire la température de notre corps.

Composée principalement d’eau, de sels et d’urée, la sueur est un liquide légèrement jaunâtre, d’une saveur âprement salée et d’une odeur très variable selon l’hérédité, l’hygiène et le mode de vie. La quantité journalière de sueur produite par notre corps est impressionnante. Sans stress, sans chaleur ni effort physique, il s’en évapore plus d’un demi litre par jour ! Quand le corps produit de la sueur en quantité beaucoup plus importante, jusqu’à 10 litres par jour voire plus : c’est l’hyperhidrose !

L’hyperhidrose la plus fréquente est la bromhidrose plantaire. La bromhidrose plantaire est une sudation excessive et fétide des pieds. Ces puanteurs sont dues à une dégradation massive de la sueur par des germes (bactéries, champignons, parasites microscopiques) vivants entre les orteils et sur l’ensemble de la surface plantaire. Souvent attribuées au stress et à la nervosité excessive, ces odeurs dégoûtantes sont grandement aggravées par des chaussures en matière synthétique qui ne laissent en aucun cas respirer le pied. La sueur qui ne s’évapore pas, forme un tapis chaud et humide, propice à la prolifération d’une panoplie multiforme de microbes pernicieux. La peau de la plante des pieds se fragilise, se fissure, s’infecte et rend souvent la marche péniblement douloureuse. Les pieds s’étouffent, macèrent et baignent dans une forte odeur typique d’un fromage poisseux.

Si les pieds dégagent ces effluves âcres et persistants, il est urgent d’y remédier très rapidement. Malheureusement et quoi qu’il en soit, adopter une hygiène rigoureuse n’est d’aucune efficacité ! Se laver les pieds plusieurs fois par jour… Porter des chaussettes en pur coton… Porter des chaussures plein cuir… Se saupoudrer la plante des pieds de talc ou même d’acide borique… Masquer l’odeur par des parfums puissants…

Rien ne peut y faire pour parer à ces grosses macérations, vraiment malodorantes !

Bromhidrose plantaire, quoi faire ?

La première chose, c’est d’en prendre conscience et d’en connaître véritablement les causes.

Ainsi la bromhidrose plantaire, comme toute hyperhidrose, peut cacher un diabète sucré, une hyperthyroïdie, une maladie infectieuse et même une lésion cérébrale ! Il faut donc montrer ses pieds à un podologue pour pouvoir les soigner convenablement. Selon l’ampleur de la transpiration, plusieurs solutions peuvent être envisagées :

  1. Financièrement coûteuses, les injections sous-cutanées de toxine botulique (Botox) paralysent le travail acharné des glandes sudoripares des pieds pour diminuer sensiblement leurs odeurs.
  2. Les bains de pieds à l’eau ionisée (ionophorèse) permettent la pénétration du chlorure d’aluminium à travers l’épiderme plantaire. Ils resserrent ainsi les glandes sudoripares et diminuent la sudation et les odeurs. Leur utilisation cependant peut être dangereuse pour la peau (démangeaisons, irritations, brûlures). Ce traitement nécessite également des visites répétées chez un podologue équipé d’un appareil spécifique.
  3. Au vu des inconvénients des solutions précédentes, il est logique de proposer un remède naturel moins drastique contre les effets de la bromhidrose plantaire et donc, d’excellente tolérance ! Les patchs plantaires à base de chitosan et de vinaigre de bois agissent localement par une thérapie astringente/antiseptique simple, mais très efficace. Naturellement et rapidement, ils absorbent l’excès de sueur gluante, resserrent les pores et diminuent considérablement les odeurs pestilentielles dégagées par les pieds. De plus, ils forment à la surface plantaire un bouclier bactéricide qui stoppe la croissance des germes malsains et protègent ainsi les pieds contre l’implantation et la prolifération de champignons et de levures microscopiques.

Nous vous conseillons :


Detoxi Draine
– Purifiez-vous en dormant ! Patchs détoxifiants DETOXI DRAINE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.