Testez vos connaissances sur la ménopause!

la ménopause et ses manifestations

400 000 nouvelles femmes arrivent en ménopause chaque année en France. Cette période peut s’accompagner de nombreux bouleversements physiologiques. Connaissez-vous bien la ménopause et ses manifestations? Faites notre test pour le savoir.

1. La ménopause correspond à la fin des règles.

C’est vrai. La ménopause se caractérise par la fin des menstruations. On considère que la ménopause est confirmée après une période de 12 mois sans règles. Le processus de ménopause commence habituellement entre 45 et 50 ans et s’achève vers 55 ans. On parle de péri-ménopause pour la période qui précède l’arrêt définitif des règles.

2. La ménopause se manifeste par des bouffées de chaleur.

C’est vrai. Durant la ménopause, les fluctuations du taux d’œstrogènes peuvent entraîner un certain nombre de symptômes: bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, insomnie, sécheresse vaginale, difficultés à se concentrer. Ces effets touchent 60 à 70 % des femmes. Ils peuvent être peu marqués ou très dérangeants et durer quelques mois à plusieurs années. Les bouffées de chaleur sont les symptômes dont se plaignent le plus fréquemment les femmes ménopausées. 8 femmes sur 10 signalent des bouffées de chaleur à la ménopause, d’intensité variable, pouvant retentir sur la qualité de vie et le sommeil. Celles-ci se manifestent par de brusques sensations de chaleur intense, qui affectent principalement le haut du corps et qui durent de 1 à 5 mn. Elles peuvent survenir le jour et la nuit.

3. La ménopause peut entraîner des changements au niveau de la silhouette.

C’est vrai. La baisse de sécrétion d’hormones féminines (œstrogènes et progestérone) en particulier les œstrogènes, peut modifier la répartition des graisses. Celles-ci viennent alors se loger de façon préférentielle sur le haut du corps (bras, ventre et taille). Un phénomène de rétention d’eau peut également survenir.

4. La ménopause n’a pas de répercussions sur la santé.

C’est faux. Avant la ménopause, les hormones protègent les femmes des maladies cardiaques. Cette protection disparaît après la ménopause. En outre, la déperdition osseuse s’accélère à la ménopause. C’est le résultat en grande partie de la baisse d’œstrogènes et de l’absorption moins efficace du calcium. Les femmes peuvent perdre de 10 à 20% de sa masse osseuse dans les 10 ans qui suivent la ménopause. C’est l’ostéoporose.

5. Le traitement hormonal substitutif de la ménopause (THS) est très employé.

C’est faux. Ces traitement à base d’hormones qui visaient à compenser l’insuffisance des sécrétions d’œstrogènes de progestérone ont été très utilisés jusque dans les années 2012 mais sont aujourd’hui nettement moins prescrits. Des études ont fait apparaître une augmentation du risque de cancer du sein et de complications cardiovasculaires, en particulier dans les traitements prolongés de THS. 50% des femmes ménopausées utilisaient un THS dans les années 1980-2000. Aujourd’hui, environ 15% des femmes ménopausées ont un tel traitement.

6. L’alimentation peut aider à soulager les symptômes de la ménopause.

C’est vrai. Un régime riche en céréales complètes, en fruits et légumes, avec très peu de graisses saturées, qui apporte de grandes quantités de fibres, vitamines, minéraux, phytooestrogènes (œstrogènes d’origine végétale) et bioflavonoïdes, peut atténuer les symptômes de la ménopause. A privilégier aussi: les aliments riches en calcium et en vitamine D. Il faut aussi éviter les aliments qui peuvent aggraver les bouffées de chaleur: café, thé, alcool, épices.

7. Certaines plantes peuvent aider à diminuer les symptômes de la ménopause.

C’est vrai. L’actée à grappes noires, le gattilier, le millepertuis, la sauge, le soja et le trèfle rouge ont des effets sur les symptômes de la ménopause tels que bouffées de chaleur, sécheresse vaginale, dépression, insomnie…

8. La ménopause peut être un facteur de dépression.

C’est vrai. Les bouleversements liés à la ménopause peuvent mener à la déprime. Certaines femmes ménopausées peuvent parfois présenter une tendance à la dépression. Ces troubles de l’humeur (irritabilité, état dépressif, anxiété, tristesse) ne sont pas toujours liés à la carence ostrogénique. Ils sont observés chez 40% des femmes en période de ménopause. (1)

Apolline Giraudet

(1) Afssaps. Informations générales sur le traitement hormonal substitutif de la ménopause – Juillet 2006.
Sources: Afssaps ; North American Menopause Society ; dossier de presse Acthéane laboratoires Boiron

Nos produits pour une ménopause en toute sérénité:

Ménopause Multiple: cette formule riche en phytonutriments et herbes riches en isoflavonoïdes soulage de nombreux symptômes de la ménopause: bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, troubles du sommeil et de l’humeur, sécheresse vaginale… Ménopause Multiple contribue aussi à prévenir l’ostéoporose et les maladies cardiovasculaires. Menopause Multiple en complément alimentaire

Femme 50+ : complexe vitaminé pour les femmes de plus de 50 ans ! Complexe vitaminé pour les femmes de + de 50 ans

Maca: le  » Ginseng péruvien » soulage les effets gênants de la ménopause, améliore la libido et donne un véritable coup de jeunesse à la peau. A associer à l’huile d’onagre pour plus de résultats complément alimentaire Maca

Notez cet article

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.