Testez vos connaissances sur le diabète!

le diabète

Le diabète touche 3 millions de Français et 400 nouveaux cas apparaissent par jour. C’est pourquoi il est important de bien connaître les facteurs de risque de cette maladie et son dépistage afin de prévenir le diabète ou d’être diagnostiqué de façon précoce. Répondez à nos questions pour savoir si vous connaissez bien le diabète!

1. Il existe 3 types de diabète : Vrai- Faux?

C’est faux – Il existe 2 types de diabète. Le diabète de type 1 représente à peine 10% des cas. Il débute chez l’enfant ou l’adulte jeune. Il se traduit par une déficience ou une absence de sécrétion d’insuline par le pancréas provoquant une augmentation de sucre dans le sang. Le diabète de type 2 est la forme la plus fréquente. Il se caractérise par un état d’insulinorésistance, c’est-à-dire que l’organisme devient moins sensible à l’action de l’insuline, qui perd donc de son efficacité, et par une déficience progressive de la sécrétion d’insuline. Il survient en général après 40 ans.

2. Le diabète est une maladie héréditaire : Vrai – Faux?

C’est vrai
On sait aujourd’hui que l’hérédité est un facteur majeur de risque. Ainsi, une personne ayant un parent diabétique aura 40% de risque de développer un diabète. Avec deux parents diabétiques, le risque atteint 70%. Aucune recherche n’a pu désigner de gène unique qui serait responsable du diabète de type 2. Cela serait plutôt dû à une combinaison de plus de 40 gènes qui agissent sur la sécrétion ou l’action de l’insuline. Ils se transmettent de génération en génération. Ce ne sont pas de  » mauvais gènes » mais des gènes non appropriés à l’évolution des modes de vie, en particulier l’industrialisation et la sédentarité. Cependant, même si une personne a des prédispositions génétiques au diabète, elle peut freiner voire empêcher le développement de la maladie en adoptant une bonne hygiène de vie. Pour infléchir le risque de diabète de type 2, il faut pratiquer une activité physique et lutter contre le surpoids, et cela le plus tôt possible.

3. La cécité est un des risques de complication du diabète : Vrai – Faux ?

C’est vrai
Le diabète est la première cause de cécité avant 65 ans. Les hyperglycémies répétées et prolongées provoquent une altération des nerfs et des vaisseaux et par conséquent une altération de certaines cellules de l’organisme avec des répercussions sur plusieurs organes (nerfs, cœur, yeux, pieds, dents, mains…). On parle de rétinopathie diabétique (atteinte des yeux et de la rétine), néphropathie (atteinte des reins), neuropathie diabétique ( atteinte des nerfs). Un diabète non traité entraîne aussi des complications cardiovasculaires.

4. Le diabète est une maladie en augmentation : Vrai – Faux ?

C’est vrai
– Aujourd’hui, près de 3 millions de personnes diabétiques sont traitées en France, alors qu’en 2000, ils étaient 1,6 million, soit une augmentation de près de 90%. Du fait du manque d’activité physique et d’une mauvaise hygiène de vie, on estime qu’un Français sur 10 sera touché par le diabète d’ici 15 ans. Au niveau mondial, on estime qu’il y aura 438 millions de diabétiques d’ici 2030.

5. Le dépistage du diabète est simple : Vrai – Faux ?

C’est vrai
On dépiste le diabète avec une prise de sang réalisée à jeun. On dose la glycémie, c’est-à-dire le taux de sucre dans le sang. Une personne est dite diabétique si deux glycémies (concentration en glucose dans le sang) à jeun révèlent un taux supérieur ou égal à 1,26g/l ou si l’on détecte à n’importe quel moment de la journée une glycémie supérieure à 2g/l. Entre 1,10g/l et 1,26g/l, on parle d’hyperglycémie modérée à jeun: elle sera surveillée car elle évolue souvent en diabète au fil des années.

6. Des mesures hygiéno-diététiques suffisent pour traiter le diabète : Vrai – Faux ?

C’est faux
Le diabète de type 1 doit être traité par des injections d’insuline à vie. Le diabète de type 2 se traite par des médicaments hypoglycémiants et par des médicaments qui diminuent la résistance à l’insuline. L’efficacité des traitements n’est optimale que si elle est associée à une alimentation contrôlée et à une activité physique. Les injections d’insuline interviennent plus tardivement lorsque l’insuffisance de la sécrétion d’insuline est trop importante.

7. Beaucoup de diabétiques ignorent qu’ils le sont : Vrai – Faux ?

C’est vrai
On estime que 700 000 Français sont des diabétiques qui s’ignorent. Cette maladie est souvent asymptomatique (pas de symptômes) pendant des années et c’est trop souvent après l’apparition des premières complications que l’on diagnostique un cas de diabète. Le diabète est souvent diagnostiqué 5 à 10 ans après le début d’apparition de la maladie. Le dépistage n’est pas assez développé or seul un diagnostic précoce permet de stabiliser le diabète. Pour savoir si vous êtes à risque de diabète, répondez au test en ligne sur www.contrelediabete.fr (site de l’Association Française des Diabétiques).

Apolline Giraudet

Sources:
– Association Française des Diabétiques ; Pr Jean-Jacques Altman, Dr Roxane Ducloux, Dr Laurence Lévy-Dutel, Le grand livre du diabète, Editions Eyrolles, novembre 2012

Diabétiques, les bons compléments alimentaires !

Completia diabetic multivitamine : vous souffrez d’un diabète de type 2 ? En plus de votre traitement habituel, Completia diabetic multivitamine  vous aide à maintenir un niveau sain de sucre dans le sang, à éviter les redoutables complications du diabète de type 2 et à combler les carences en vitamines et oligo-éléments auxquelles sont sujets les diabétiques.Complexe multivitaminé pour personnes diabétiques

Gymnema Sylvestre : une «phytoalternative» pour baisser le taux de sucre dans le sang qui stimule les cellules « bêta » du pancréas, cellules produisant l’insuline. L’acide gymnémique diminue l’absorption du sucre dans l’intestin grêle et réduit les taux de cholestérol et de triglycérides, un facteur de risque cardiovasculaire non-négligeable en cas de diabète ou de pré-diabète. Gymnema sylvestre en complément alimentaire

2 Comments

  1. LE DIABETE C EST PLUS QUE TRISTE J AI BEAUCOUP DE RELATIONS AMICALES DANS CE CAS ET NE POUVOIR ETRE TROP UTILE DANS CES MOMENTS TRES DOULEUREUX C EST TROP INJUSTE POURQUOI LA VIE EST SI DIFFICILE POURQUOI A TOUT AGE .MA MAMAN EST DIABETIQUE L AMI DE MA COUSINE AUSSI ET POUR FINIR UN ENFANT DEPUIS 2 ANS EST TOUJOURS SOUS INSULINE VIE SA VIE AVEC UNE EPEE SUR SA TETE JE SUIS TRISTE MALHEUREUSE DE NE POUVOIR FAIRE PLUS A LA GASSE DE DIEU J AIME CES GENS QUAND MEME ET SERAIT TOUJOURS LA POUR EUX CORDIALEMENTS MARIE

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.