Tout ce qu’il faut savoir sur la vessie

Qu’est ce que la vessie ?

La vessie est un organe creux chargé de stocker l’urine provenant des reins. Elle est constituée d’un petit réservoir musculaire en forme de poire. Parfaitement extensible, ce réservoir double ses dimensions lorsqu’il est plein. Comme les reins produisent de l’urine continuellement, l’absence de vessie obligerait à uriner en permanence.

Comment urine-t-on ?

Quand une personne est prête à uriner, le sphincter (sorte de clapet situé à la sortie de la vessie) se relâche, le muscle de la vessie se contracte et l’urine s’évacue. Chez un adulte en bonne santé, la vessie peut emmagasiner jusqu’à 700 ml (2 grandes tasses) d’urine. Au delà de ce volume, l’urine pourrait être expulsée de façon indépendante de la volonté.

Comment l’urine s’évacue-t-elle ?

L’urine est évacuée de la vessie à l’aide d’un tube appelé l’urètre. Chez la femme, l’urètre est court et est situé juste devant le vagin. Étant naturellement plus long chez l’homme, l’urètre passe à travers la prostate et le pénis.

Qu’est ce que l’incontinence urinaire ?

Contrairement à ce que l’on croit, il ne s’agit pas d’un problème lié au vieillissement. L’incontinence urinaire touche autant de jeunes femmes que d’hommes dans la fleur de l’âge. Chez l’homme, c’est souvent l’augmentation du volume de la prostate qui comprime progressivement l’urètre et infl uence le besoin d’uriner, de jour comme de nuit. Chez la femme, c’est l’affaiblissement des muscles soutenant la vessie (muscles du plancher pelvien) qui provoque l’incontinence urinaire d’effort. L’incontinence urinaire d’effort est responsable de petites fuites urinaires survenant en toussant, en éternuant ou en soulevant un objet lourd. Contrairement à la vessie hyperactive, cette incontinence n’est jamais précédée d’une envie pressante d’uriner.

Qu’est ce que la vessie hyperactive ?

Lorsque le muscle de la vessie se contracte involontairement alors que la vessie n’est pas encore pleine, il s’agit d’hyperactivité vésicale, communément appelée « vessie hyperactive ». Elle se manifeste par une envie soudaine et parfois extrêmement pressante d’uriner accompagnée de pertes involontaires d’urine. Dans certains cas, le besoin est si fort qu’il est impossible de retarder la miction et d’éviter un accident gênant.

Qu’en est-il de la nycturie ?

Le besoin de se lèvent la nuit pour uriner (nycturie) est la cause la plus courante d’interruption du sommeil. La nycturie est habituellement causée par des infections urinaires, une prostate qui prend de volume ou un déséquilibre hormonal. Aggravée par le stress, elle touche souvent les personnes anxieuses qui n’arrivent pas du tout à fermer l’oeil de la nuit.

Qu’est ce que la cystite ?

Une femme sur cinq est confrontée au moins à un épisode d’infection urinaire (cystite) au cours de sa vie et nombreuses d’entre elles y font face de manière récidivante.
Face à une cystite aiguë, le moyen le plus effi cace pour éradiquer les bactéries responsables (notamment, Escherichia coli) est le traitement antibiotique. Celui-ci permet un soulagement rapide des symptômes (envies fréquentes d’uriner, brûlure pendant la miction, urines malodorantes), tout en prévenant la propagation de l’infection vers les reins (pyélonéphrite).

Confort Urinaire contient trois actifs végétaux dans un seul produit : l’extrait de Canneberge, le D-Mannose et la feuille de Pissenlit qui aident à limiter la prolifération des possibles germes infectieux, mais qui agissent à la fois sur les symptômes de la cystite aiguë ou chronique, de la prostatite ou de l’urétrite.

Grâce à la richesse exceptionnelle en pollen de fleur de seigle, Prostaphil contribue à une réduction significative de la taille de la prostate gonfl ée. Il réduit ainsi l’envie fréquente d’uriner (surtout, durant la nuit) et aide la vessie de se vider complètement pendant la miction.

Le GABA aide à détendre le muscle de la vessie et à mieux contrôler le moment de la miction. Il calme l’angoisse liée au besoin irrépressible d’uriner jour et nuit et améliore considérablement la qualité de vie (sociale, professionnelle et sexuelle) de personnes souffrant de vessie hyperactive.

Rate this post

3 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.