Ce qu’il faut savoir sur la peau

Quelles sont les fonctions principales de la peau ?

La peau est l’organe le plus vaste du corps, essentiel à la survie. Elle protège l’organisme des agressions extérieures (soleil, pollution, variations de température, invasion de germes nocifs, etc.). Elle aide à éliminer les toxines et à maintenir la température interne du corps. La peau permet de ressentir la chaleur ou le froid, la caresse ou la douleur, le toucher ou la pression. Elle est impérativement impliquée dans la production de la vitamine D et dans l’activation de certains globules blancs.

De quoi la peau est-elle constituée ?

La peau est constituée de 3 couches différentes. La première, l’hypoderme, est le matelas du soutien le plus profond. Elle protège le corps des chocs mécaniques et des variations de température. La seconde, le derme, est la couche intermédiaire. Elle joue le rôle d’armature et donne à la peau son aspect ferme. La troisième couche, l’épiderme, est le revêtement superficiel du corps. Composée essentiellement de cellules mortes, elle assure l’imperméabilité de la peau et la préserve du dessèchement. Une fine pellicule graisseuse (film hydrolipidique) recouvre l’épiderme et constitue une barrière de protection supplémentaire vis-à-vis des agressions quotidiennes.

Pourquoi la peau d’une personne âgée est-elle moins hydratée que la peau d’une personne jeune ?

L’hydratation de la peau dépend de l’équilibre entre les pertes et les apports en eau. Au fil des années, les glandes sébacées produisent de moins en moins de sébum. Ceci réduit la quantité de graisses qui scellent les cellules de la couche supérieure de la peau. La barrière protectrice s’amincit, l’eau s’évapore plus facilement et la peau se dessèche. D’autre part, certaines carences comme celles en facteurs naturels d’hydratation et en acide hyaluronique diminuent la capacité de la peau à fixer et à retenir de l’eau.

Comment peut-on empêcher la déshydratation de la peau ?

1. Apporter à la peau des substances capables de capter de l’eau à la surface et de la retenir dans les couches cutanées profondes. Il s’agit de l’urée, du glycérol, de la sérine, de la citrulline, de l’acide lactique et surtout, de l’acide hyaluronique.

2. Favoriser le passage de l’eau retenue dans le derme vers l’épiderme assoiffé. Il s’agit de certains acides gras essentiels, dont l’acide gamma-linolénique contenu dans les huiles de bourrache, d’onagre et de pépins de cassis.

3. Reconstituer la barrière protectrice de la couche cutanée supérieure pour empêcher l’évaporation excessive de l’eau. Il s’agit des émollients (beurres de karité et de cacao, huiles d’églantier, de jojoba, de germes de blé, de coco et de calendula, etc.) qui restaurent le film hydrolipidique de la peau.

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est la protéine cutanée la plus importante qui confère à la peau sa force, son élasticité et sa résistance. Il s’agit d’une sorte de ciment qui assure l’adhérence parfaite des cellules cutanées, forme un support essentiel pour les muscles de l’expression et prévient la formation de rides en sillons profonds. À mesure que la peau vieillit, la production de collagène s’altère. C’est ainsi que le ciment d’adhérence cutané se désagrège et la peau se ride, s’affaisse, s’enlaidit, tout comme un ballon qui se dégonfle se plisse et se ratatine.

Pourquoi faut-il privilégier l’hydrolysat de collagène ?

Le collagène est une molécule de taille très importante. Il est totalement impossible à cette molécule de traverser l’épiderme pour atteindre les couches cutanées profondes. Aucun cosmétique à base de collagène ne peut avoir une action efficace, restant impuissant à la surface de la peau. L’hydrolysat de collagène est une longue chaîne de 3 acides aminés particuliers : glycine, proline et hydroxyproline. C’est uniquement cette alliance d’acides aminés particuliers qui aide la peau à produire elle-même du collagène manquant. Pris régulièrement, l’hydrolysat de collagène retisse la peau de l’intérieur, en lui rendant son élasticité et sa résistance malgré les années qui passent. Il défroisse les ridules, affine les traits et apporte une touche de sensualité à une bouche trop mince.

Les hormones influencent-elles la santé de la peau ?

Un niveau adéquat d’œstrogènes (hormones féminines) favorise à la fois la production de collagène et de matrice extracellulaire, indispensables à l’intégrité structurelle et à la jeunesse de la peau. Une carence ostrogénique, même mineure, se traduit par un amincissement de la peau, une inflammation des tissus cutanés et une cicatrisation retardée due à la mauvaise circulation sanguine périphérique.

Nous vous conseillons:

Acide Hyaluronique Collagen Pure
Acide HyaluroniqueHydrate la peau, comble les rides profondes. Collagen-Pure™Le tisserand de votre peau

Acide Hyaluronique
Collagen Pure

 

Borage Oil (huile de bourrache)
Huile de bourracheRégénération et restructuration des cellules de la peau.

Borage Oil (huile de bourrache)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.