Zoom sur les mains et les pieds froids !

mains-froides

Pieds glacés, engourdis, voire douloureux au toucher ?…
Orteils, doigts blancs ou bleutés ?…
Fourmillements, pertes de sensibilité aux mollets,
envie de s’emmitoufler ?…

Mains et pieds froids : Que faire ?

Savez-vous qu’environ 5 à 6 % des gens ont les pieds ou les mains très sensibles à la température ? A l’origine de ce phénomène, il y a une faible circulation sanguine. Celle-ci est provoquée par des contractions brutales (spasmes) ou des obstructions de petits vaisseaux des extrémités du corps. Certains problèmes pourraient être la cause: syndrome de Raynaud, athérosclérose, diabète, lupus, rhumatisme, diminution de l’activité de la thyroïde, carence en fer ou infections.
Chaussures trop serrées, sédentarité, dactylographie, chocs émotionnels, cigarette et alcool rétrécissent également les vaisseaux sanguins périphériques et refroidissent d’avantage les pieds et les mains.

Lorsque les artères de petit calibre (artérioles) se resserrent, le sang ne peut plus circuler aisément à la surface de la peau.
Privés d’oxygène et de chaleur, les doigts et les orteils deviennent blancs, puis bleus et glacés au toucher.pieds-froids

Lorsque les pieds et les mains se réchauffent, ils deviennent marbrés ou rouges vif. On sent qu’ils picotent, brûlent et élancent pendant que le sang les alimente à nouveau. Cette sensation désagréable peut durer de quelques minutes à quelques heures et empoisonne souvent le quotidien. Parfois, l’exercice de certaines professions (dactylo, pianiste, ouvrier au marteau-piquer) devient impossible.

Comment prévenir ces crises de frilosité ?

Pour prévenir les crises, il suffit d’éviter l’exposition à des températures très froides, de porter des vêtements amples et chauds, de cesser de fumer, d’écarter des situations stressantes ou des stations assises prolongées. Si les symptômes persistent, des examens spécifiques (p. ex. tests sanguins, angiographie, capillaroscopie, etc…) sont nécessaires pour définir le diagnostic précis et donc, le traitement approprié.

Il existe une variété de plantes et de vitamines pour booster naturellement la circulation sanguine périphérique et dissiper la frilosité gênante, à savoir : Ginkgo biloba, vigne rouge, marron d’Inde, petit houx, chrysantellum, hamamélis, niacine, rutine et vitamine C. Également, les exercices physiques réguliers (natation, flexions des genoux,  extensions des mollets) renforcent les vaisseaux sanguins tout en améliorant leur capacité de régénération. Les bains de jambes alternés (un jet d’eau chaude puis un jet d’eau froide) ou salés agissent positivement sur le système circulatoire. Enfin, les massages aux huiles chaudes (cyprès, sésame, lavande) sont parfaits pour réchauffer les pieds.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Rutin Renforce les capillaires, favorise la fluidité du sang, soigne la frilosité aux pieds et aux mains.

Extrait de Ginkgo Biloba Améliore le mémoire, soigne les vertiges et les maux de tête, accroît la circulation sanguine dans les pieds et les mains.

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.