Le Lactobacillus gasseri – Six milliards d’alliés pour une bonne flore intestinale et perdre du poids

Les probiotiques, appelés aussi microbiotiques, sont d’une importance capitale pour assurer un bon équilibre de notre flore intestinale, pour avoir un bon système immunitaire et être en bonne santé. Parmi ces probiotiques, Lactobacillus gasseri, non seulement contribue à assurer ces fonctions mais se montre aussi d’une grande aide dans la perte de poids. Pour le Dr Dominique Rueff, Lactobacillus gasseri est un des meilleurs alliés de notre bien-être intestinal.

Philippe Kerforne : Avant de parler de Lactobacillus gasseri, pourriez-vous nous rappeler l’importance de la flore intestinale ?

Dr Dominique Rueff : Il est en effet important d’insister sur le rôle capital que joue la flore intestinale dans notre état de santé pour comprendre l’importance des probiotiques. On a, en effet, longtemps négligé et cantonné notre système digestif à un rôle de « transformation » de nos aliments en nutriments pour notre organisme puis on a découvert son importance pour notre immunité.
Ainsi, 80% de nos défenses immunitaires sont assurées par notre flore intestinale. Enfin, on s’est aperçu récemment que son état avait de nombreuses répercussions sur le fonctionnement de notre métabolisme et, notamment, sur le contrôle du poids. Ces découvertes successives sur les propriétés de notre système digestif font qu’on appelle celui-ci notre « second cerveau » !

« On comptabilise 100 000 milliards de bactéries intestinales »

Philippe Kerforne : Justement, quel rôle joue les probiotiques comme des Lactobacillus, dans le bon fonctionnement de notre « second cerveau ? »

Dr Dominique Rueff : La famille des probiotiques que sont les Lactobacillus a une importance prépondérante pour notre système digestif mais aussi pour notre organisme. En effet, le microbiote humain existe non seulement dans le tube digestif (microbiote intestinal) mais, aussi, au niveau de la peau (microbiote cutané), du système respiratoire (microbiote des voies oro-pharyngées) et du vagin (microbiote vaginal) chez les femmes.
On comptabilise dans le microbiote intestinal environ 100 000 milliards de bactéries intestinales divisées en 500 espèces différentes mais il contient aussi des virus, des archées (micro-organismes participant à la digestion) et des levures.

«  Vous aurez beau essayer tous les régimes possibles (…) , vous ne perdrez pas les kilos superflus. »

Philippe Kerforne : Que se passe-t-il en cas de déséquilibre du microbiote intestinal, notamment au niveau du poids ?

Dr Dominique Rueff : L’appareil gastro-intestinal, comme tous les écosystèmes complexes, est très fragile et son équilibre est rapidement et facilement perturbé !
Ainsi, nos microbiotes et, notamment, le microbiote intestinal sont rarement en équilibre car ils subissent de nombreuses agressions et déséquilibres causés, notamment, par le biais d’une alimentation industrielle déséquilibrée
Celle-ci ne nous fournit plus les nutriments essentiels dont nous avons besoin, en particulier les fibres prébiotiques servant à la synthèse des probiotiques de nos microbiotes dont la flore intestinale, d’où la nécessité d’une supplémentation.
Ainsi au bout d’un moment, il se crée, chez pratiquement tout le monde, inévitablement, une dysbiose ou déséquilibre entre les différentes bactéries du microbiote intestinal. Ce qui entraîne le déclenchement de pathologies et notamment d’inflammations du tractus intestinal, de nombreux désordres digestifs (constipation, flatulences, ballonnements, inconfort abdominal…) et, souvent, une prise de poids !
Si vous êtes obèse ou en surpoids, vous aurez beau essayer tous les régimes possibles et passer des heures à faire du sport, vous ne perdrez pas les kilos superflus ou ils reviendront à grande vitesse. Parfois même, vous prendrez encore plus de poids que celui que vous aviez perdu ! Il faut donc veiller, en permanence à maintenir un bon équilibre intestinal. La prise de probiotiques, notamment de Lactobacillus gasseri est d’une grande aide en ce sens !
Malheureusement, les graisses saturées et les sucres rapides d’une grande partie de l’alimentation industrielle sont, non seulement de mauvaise qualité, sans aucune valeur nutritionnelle mais se fixent durablement dans l’organisme, notamment au niveau de la ceinture abdominale et des hanches, les fameuses poignées d’amour.
Les sucres rapides se transforment rapidement en sucres simples qui se retrouvent stockés, parfois en quantité excessives, dans notre organisme.
Ce qui peut amener des proliférations de champignons dans la flore intestinale et augmenter le risque de surpoids, de maladies cardiovasculaires, de diabète, d’affaiblissement du système immunitaire…
De même, le gluten (dans la composition des pâtes et du pain, entre autres) provoque des problèmes de digestion souvent à la base d’inflammations chroniques ayant des conséquences désastreuses sur la muqueuse intestinale.

« L’apport d’une souche microbiotique procure de nombreux bienfaits au tube digestif !  En particulier, cela réduit considérablement les graisses !»

Philippe Kerforne : Justement, qu’amène un apport de microbiotiques comme les Lactobacillus, à l’organisme, notamment au niveau du tractus gastro-intestinal ?

Dr Dominique Rueff : L’apport d’une souche microbiotique, considérée comme un micro-organisme vivant procure rapidement de nombreux bienfaits à l’hôte, ici le tube digestif. Les principaux avantages d’une supplémentation en probiotiques sont

  • De rétablir l’équilibre du microbiote,

  • D’améliorer la fonction digestive,

  • De faciliter la digestion du lactose,

  • De réduire considérablement les graisses,

  • De faire disparaître rapidement tous les problèmes gastro-intestinaux (ballonnements, constipation, flatulences, diarrhées…).

De même, les probiotiques renforcent le système immunitaire et s’opposent à la prolifération des agents pathogènes comme les bactéries ou des infections fongiques comme les candidoses.
Enfin, ils s’opposent à l’hyperperméabilité intestinale qui se traduit par une porosité accrue de la paroi intestinale. Celle-ci provoque de nombreuses maladies inflammatoires chroniques et des maladies auto-immunes.

Philippe Kerforne : Dans la famille des Lactobacillus, en quoi Lactobacillus gasseri est-il important ?

Dr Dominique Rueff : Lactobacillus gasseri est important tout d’abord pour notre système immunitaire car il n’est pas inutile de rappeler que ce lactobacille, comme de nombreux microbiotiques, se trouve à l’origine dans le lait maternel.
Il n’est pas donc pas inutile d’insister sur le fait que nourrir l’enfant au sein n’est pas une pratique dépassée mais une étape indispensable pour la défense immunitaire du nouveau-né, sa croissance, sa résistance aux allergies et pour son état de santé futur. De même, les enfants ayant été allaités au sein sont moins susceptibles de devenir obèses par la suite car, grâce au lait maternel, leur intestin est ensemencé de bonnes bactéries dont le L. gasseri !

« Parmi tous les probiotiques du type Lactobacillus, Lactobacillus gasseri semble être le plus efficace pour perdre des kilos »

Philippe Kerforne : Comment L. gasseri peut-il être utile pour lutter contre la prise de poids, en particulier la graisse abdominale si difficile à éliminer ?

Dr Dominique Rueff : Effectivement, selon de nombreuses études cliniques, parmi tous les probiotiques du type Lactobacillus, Lactobacillus gasseri semble être le plus efficace pour perdre des kilos et se débarrasser de cette graisse abdominale si difficile à éliminer. En effet, celle-ci résiste souvent, aussi bien à une hygiène de vie équilibrée, qu’à de nombreux régimes amincissants et même à la pratique d’un sport, aussi intensive qu’elle soit ! Lactobacillus gasseri semble être une solution de choix dans ce sens.
Il est, en général, très difficile d’éliminer ces surcharges adipeuses responsables de nombreuses pathologies : cholestérol, maladies cardiovasculaires, plaques d’athérome, artères bouchées, problèmes articulaires… !

Selon de nombreuses études, Lactobacillus gasseri semble être la solution car :

  • Il réduit le volume des graisses stockées, notamment au niveau abdominal,

  • Il s’oppose au stockage des lipides et facilite leur excrétion par les selles.

  • Il diminue la sensation de faim en régulant la production des hormones contrôlant l’appétit comme la leptine et l’insuline pour les plus connues.

Outre une mauvaise alimentation, il faut souligner aussi les effets secondaires de nombreux médicaments qui ont une action néfaste sur le microbiote intestinal.
Ainsi, les antibiotiques font des ravages dans la flore intestinale, détruisant les bonnes bactéries et facilitant la prolifération de bactéries, de virus et de levures indésirables qui causent des problèmes digestifs et des inflammations.

« En plus de son efficacité contre l’obésité, Lactobacillus gasseri améliore le bien-être digestif et aide à lutter contre de nombreuses pathologies, notamment au niveau de la flore vaginale ! »

Philippe Kerforne : Outre son action prouvée sur la perte de poids, quels sont les autres bienfaits d’une prise de Lactobacillus gasseri ?

Dr Dominique Rueff : En plus de son efficacité dans la lutte contre l’obésité, Lactobacillus gasseri possède d’incontestables avantages pour améliorer le bien-être digestif mais aussi aider à lutter contre le diabète de type 2 grâce à l’action de L. gasseri sur l’insuline.
Sa prise aide aussi à venir à bout des inconforts organiques si gênants comme les flatulences, les ballonnements, les inflammations digestives, les douleurs abdominales…
Lactobacillus gasseri peut aussi contribuer au traitement d’affections plus sérieuses notamment le syndrome de l’intestin irritable dont tous ces désordres digestifs peuvent aussi être des symptômes précurseurs !
L. gasseri permet d’améliorer le transit, de faciliter la digestion, et de lutter aussi contre la bactérie Helicobacter Pylori (H. pylori) à l’origine des ulcères.
Lactobacillus gasseri a aussi une action positive sur la régénération et l’entretien de la flore vaginale chez les femmes. Tout comme les autres microbiotes, la flore vaginale est riche d’un grand nombre de plusieurs espèces de lactobacilles.
Tout comme pour la flore digestive, la flore vaginale peut être endommagée et réduite à cause de nombreux facteurs : savons et produits de nettoyage industriels, tampons hygiéniques, emploi de stérilets, mycoses, candidoses, infections génitales ou urinaires et/ou leurs traitements dont les antibiotiques !
Une rupture de l’équilibre du microbiote vaginal, qu’on appelle dysbiose vaginale, peut aussi être causée par des déséquilibres hormonaux à la suite d’une grossesse, de la prise de contraceptifs ou à la ménopause.

Philippe Kerforne : Quelles sont vos recommandations pour prendre Lactobacillus gasseri ?

Dr Dominique Rueff : Déjà, la prise de Lactobacillus gasseri n’a pas d’effets secondaires ni de contre-indications, même si vous manifestez une intolérance au lactose. Il suffit de respecter les doses indiquées pour profiter de tous ses bienfaits.
En général, on recommande une prise de deux gélules contenant 6 milliards de Lactobacillus par unité pendant une période de huit à douze semaines.
Cependant, pour profiter pleinement de votre prise de Lactobacillus gasseri, il faut, aussi, avoir une bonne hygiène de vie, faire régulièrement de l’exercice, même de façon modérée et équilibrer votre alimentation tout en limitant la consommation des mauvais sucres et des graisses saturées.
La prise de Lactobacillus gasseri va, ainsi, vous permettre de vous débarrasser des levures, bactéries et champignons qui essayent de pénétrer votre tube digestif et causent tous les problèmes déjà cités.
L. gasseri va aussi participer à un rééquilibrage de votre métabolisme de façon générale tout en vous permettant de réguler votre poids et de vous débarrasser de kilos en trop même s’ils se sont montrés, jusque-là, difficiles à éradiquer.

Livres du Dr. Dominique Rueff
Mieux que Guérir. Les Bénéfices de la Médecine Intégrative. Editions Josette Lyon. 2011
Immunonutrition. Se Nourrir selon son Immunité. Editions François-Xavier de Guibert.2007
Vitamine C. Editions Jouvence 2018

Les sites du Dr. Dominique Rueff
https://dr-rueff.com/ 
www.lettre-docteur-rueff.fr : une mine de renseignements dans le domaine de la santé naturelle.

Philippe Kerforne

Probiotic Life
Lactobacillus gasseri

Probiotic Life
Le Lactobacillus gasseri – Six milliards d’alliés pour une bonne flore intestinale et perdre du poids
2.5 (49%) 20 vote[s]

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.